Chronique

DREAMTIDE - DREAM AND DELIVER / Aor Heaven 2008

Il n’aura fallut pas moins de cinq années aux musiciens de Dreamtide, originaires d’Hannovre en Allemagne, pour nous proposer leur troisième album. Niveau line-up, les musiciens sont bien intéressants. Il faut savoir qu’il y a Helge Engelke (guitare) et CC Behrens (batterie) de Fair Warning, mais aussi Francis Buchholz (basse) ex-Scorpions. Sans oublier bien évidemment Olaf Senkbeil (chant) ex Uli John Roth et Thorsten Lüderwaldt (synthé).

Disons qu’avec des membres venus de telles formations, le fait de tomber dans un album de rock mélodique pompeux est écarté. Bien vu, le groupe se positionne plus dans une veine hard rock mais tout en gardant l’aspect mélodique cher aux années 80, avec principalement de belles lignes de clavier. Mais attention, cela ne s’arrête pas à cette simple constatation. Cela serait trop facile. Parmis les titres de cet album se cachent des bombes comme par exemple la chanson « I don’t wanna wait » qui propose des mélodies prenantes agrémentées de riffs accrocheurs, ou encore « King of Scum ».
Cet ensemble est bien évident appuyé par la voix, mais aussi par se performance, de Olaf. Il ira sans dire bien évidemment que le groupe n’oubliera pas les traditionnels morceaux mid tempo, « Same star », « download a dream » ou encore pour ne citer qu’elles « To everybody ».

Il ne va pas s’en dire que dans la pure tradition, des ballades sont à l’ordre du jour histoire de donner un peu plus de nostalgie, mais attention, elles ne dérangent pas l’écoute de l’album avec un surplus de lenteur ; ce qui généralement est le cas dans les albums de ce type de formation. Elles sont rares (il y en a deux) mais sont bien postionnées dans le cadre de l’album et des chansons.

Mention spéciale au dernier morceau « Download a dream (reprise) » qui se voit être joué dans une version plus rock, et qui honnêtement déchire bien, avec tous ces chœurs, ces mélodies et ce tempo porteur et dynamique.

Track liste : A fools crusade / I don’t want to wait / Same Star / Your beat / Dancing when the night falls / King of scum / Download a dream / Tell me how it feels / Stronger / To everybody / Keep from falling / The vow / Help me / Download a dream (reprise)

Conclusion : un troisième album qui a mis du temps à arriver certes, mais qui en ravira plus d’un ces certain. Les fans du groupe et / ou de ce genre de musique (hard rock mélodique) seront ravis et se doivent de jeter leurs oreilles sur une voire plusieurs écoutes de l’album après avoir accroché obligatoirement. Entre riffs hard et mélodies Dreamtide a trouvé sa place et confirme sa place.
 
Critique : Lionel
Note : 8.5/10
Site du groupe : Site officiel de Dreamtide
Vues : 1053 fois