Chronique

CROWN OF THORNS - FAITH / Frontiers Records 2008

Avoir le même passé que cette formation en même pas 20 ans de carrière est assez incroyable. Avant même la sortie du premier album, les majors se battaient pour signer le groupe. Le vainqueur, Interscope, a quand même lâché 1 million de dollars… La formation faisait rêver : Jean Beauvoir, Tony Tompson (Chic and the powerstation), Micki Free (Shalamar) et Michael Paige. Rien que ça. Entre tournées monstrueuses, disques de platine, la formation a écopé d’une sacrée renommée et revient cette année aux devants de la scène hard rock (mélodique quand même) chez le label italien qui se montre spécialiste de ce genre de musique : Frontiers Rec.
C’est donc avec enthousiasme que je m’engage sur cette rondelle qui d’après les dire, fait un retour aux sources pour le groupe.

Immédiatement, le title track « Faith » retentit avec une intro très musique de film annonçant les hostilités. Effectivement, les riffs fusent et Jean pose va voix bien claire et distincte sur ce hard au refrain mélodique et porteur. Un message d’espoir pour ce début d’album. « All In my head » continue sur la même lancée avec une ambiance posée mais bien directrice, appuyée par des chœurs sur le refrain. Basique mais efficace. Une intro plus harmonieuse, au violon, et plus triste retentit pour « Living in the shadows ». Pas de ballade, car une accélération se met en place et un mid tempo émerge.

Le titre suivant « The one » se voit être plus pompeux. Un mid tempo proche de la ballade mais qui lasse vite car trop conventionnel. Retour dans un registre plus percutant avec « Rock ready » qui met si le rythme ne se fait pas rapide, l’agressivité est là et nous fait bien bouger en rythme avec la frappe de la caisse claire. Une intro piano, et là c’est l’affolement. La première vraie ballade, « Believe me », qui coupe la relance. Une nouvelle fois, la structure et l’esprit sont trop (re)vus. Un titre qui n’aurait pas du être, du moins à cet endroit car le morceau suivant « Nobody » continu dans la même veine que « Rock Ready » et nous fait bien triper. Ce qui est fort appréciable, il faut le dire. Pourquoi s’arrêter là je vous le demande ?! Alors continu l’ascension avec « Stay with me » qui se trouve bien dynamique et qui par moments fait penser à du Kenny Loggin’s avec une ambiance mélodique et rock bien porteuses.

Deux morceaux rock desuite, le troisième ? Ne rêvez pas, une nouvelle ballade se met en place avec ce « All I wanna do »… Maintenant le groupe se rattrape avec un bon gros hard rock qui envoie sévère. En effet « Home again » nous balance un son bien hard et des notes accrocheuses, ce qui est bien bon. Historie de terminer cet album, nous avons encore droit à une ballade qui porte un nom plus qu’intéressant : « All or nothing ».

Conclusion : un album en demi-teinte. En effet les compos sont plus que bien mais il y a TROP de ballades et c’est dommage. Deux auraient suffis aisément mais 4, voire 5… cela fait beaucoup et au bout d’un moment c’est lassant. De plus les voice-over n’arrangent pas la chose et sont mal placés (sur les solos, les refrains..).
 
Critique : Lionel
Note : 6.5/10
Site du groupe : Myspace de Crown of thorns
Vues : 1040 fois