Chronique

STAIND - THE ILLUSION OF PROGRESS / Roadrunner Records 2008

On connaissait nos voisins américains doués et nombreux pour faire du rock pop, aussi l’inverse mais pas dans ce cas, dans une veine où des groupes comme Nickelback se sont engagés ouvertement et librement. Cette fois-ci, c’est STAIND qui reprend la route pour un nouvel album avec un titre percutant vu la conjoncture mondiale actuelle. Côté groupe, pourquoi s’emmerder je vous le demande. Quatre gars suffiront à satisfaire les ambitions du combo… qui niveau endorsements ont une belle liste de partenaires (pour chacuns) à leur actif. C’était histoire de rien dire, place à la musique.

Pour ne pas nous faire glander trop longtemps, le groupe lance « This is it » avec un bon riff, qui sera suivi d’un super chant bien railleux et bien puissant. Une belle montée de l’organe dès le début avant de retomber dans une ambiance sereine et posée.
Petits coups sacadés de médiators sur les cordes de la Gibson (cf : endorsements) et on part dans un rock mid tempo un sur les traces d’Evanescence mais avec une voix plus porteuse et moins gnan gnan, ce qui il faut le dire est bien plus agréable. D’autant plus que musicalement c’est très bien foutu et on adhère facilement. Intro beaucoup plus posée pour « Believe », qui se fait en version électro acoustique, avec un suivi à la batterie agréable où le charley se fait bien titillé et retentit aisément à travers le reste des instruments, comme la crash d’ailleur. Un morceau posé et bien cool.

« Save me » pourrait faire penser aux Cardigans avec son intro plein de réverbe, et cette musique calme et mélodieuse qui annonce une bonne montée en puissance sur le refrain avec les grattes qui on un son énorme ! Pour « All I want », cette fois ci j’opterai plus pour une influence donnée par le générique de la série tv Smallville. Un beau thème possible qui se case bien sur cette rondelle, d’autant plus que le refrain se voit être bien rock et prenant. Et quelle voix Aaron !
Vu le titre de la chanson, on se doute bien que « Pardon me » sera un titre calme. Ca ne loupe pas d’ailleurs ; une semi-ballade d’une belle intensité. Grosse et bonne intro à la batterie pour « Lost along the way ». Une nouvelle fois, le début de la chanson se voit être calme, avant de ‘subir’ une belle et bonne montée sur le refrain, avec en bonus un petit solo guitare tout joli.

Son un peu sourd pour débuter « Break away » qui là aussi ne surprend pas. Même structure type pour le morceau que les autres, mais avec un refrain un peu plus fort. Là par contre, un morceau en électro acoustique débute. Ce « Tangled up in you » se voit être de toute beauté, on entend même les doigts glisser sur les cordes. Bien sympa tout ça ! « Raining again » se voit être un mid-tempo assez classique pour le registre. On reste sous la pluie avec « Rainy day parade ». Cette fois-ci l’intro se fait plus agressive, et la musique va rester sur la lancée. Ca change et c’est bien ! Un peu de changement ne fait pas de mal comme on dit .
Retour au calme avec « The corner ». Un titre posé avec une guitare pour seul intrument directeur, et le chant à côté, avant que la basse et la batterie ne viennent se rajouter et donner un peu plus de dimension à la chanson. Dernier morceau de l’album, « Nothing left to say » pourrait presque faire penser à du George Michael à la vue de l’introduction et du timbre au niveau du chant. Pour le reste, oubliez George, c’est bien plus rock.

Pour terminer, le groupe (ou le label ?!) nous offre deux morceaux en acoustique tirés de leur concert au Hiro Ballroom. Deux hits « It’s been a while » et « Schizophrenic conversations » bien revus et forts agréables dans cette nouvelle version qui a un son monstrueux !

Conclusion : on n’attendait pas moins du groupe qui propose là un bon album de rock aux influences pop et très américaines mais qui en même temps reste très conventionnel, ce qui satisfera un plus grand public. Tant mieux pour le groupe, et tant mieux pour les auditeurs qui laisseront volontiers plonger dans la musique de STAIND.
 
Critique : Lionel
Note : 7.5/10
Site du groupe : Site officiel de Staind
Vues : 1039 fois