Chronique

WHITE LION - BANG YOUR HEAD 2005 / Frontiers records 2008

Décidément Mike Tramp est très prolifique avec son Lion Blanc. Après un double live exquis et un extraordinaire nouvel album, Mike nous présente un Dvd, en toute logique, sauf que celui-ci date tout de même de 2005 !! Donc, que doit-on attendre d’un live vieux de 3 ans ?

Enregistré lors du festival Allemand Bang your head, ce Dvd retrace donc ce show qui n’est finalement qu’un extrait d’un vrai Live de White Lion. Tout le monde connaît mon intérêt pour les concerts enregistrés lors des festivals… Et bien celui-ci ne déroge pas à la règle, avec seulement 10 titres (une honte quand on connaît le catalogue extraordinaire du groupe), logiquement tous issus de la période dorée, vu que Return of the tribe n’était pas encore sorti.
Bon il est vrai que côté set list c’est que du très bon (le best of d’un best of) et puis tant qu’il y a « Fight to survive » je suis content. Par contre pas de ballade, les lover fans de « When the children cry » seront déçus.

Light & Thunder
Hungry
Lonely Night
Broken Heart
Fight to survive
Little Fighter
Living on the edge
Tell me
Wait
Radar love


Côté prestation, le groupe nous offre un bien bon concert, Mike est très en voix, suivit d’un groupe (remanié) qui tient méchamment bien la route, en témoigne le très, très bon Jamie Law (Guitare) et le tonitruant Troy Patrick Farrell (Batterie) qui se trouve fort présent sur scène.
Par contre, quel est le con qui a eu l’idée de couper tout ceci d’une très belle interview, non sous titrée, ça casse tout, alors déjà que le concert n’est pas long si en plus on le découpe en petits chapitres, où va-t-on !! Autre petit hic, le public présent n’est pas forcément plus amateur que ça de la bande à Tramp, ce qui nous donne donc qu’une poignée de passionnés qui s’éclate au milieu de gros métalleux poilus qui s’emmerdent. Dommage pour eux car White Lion nouvelle cuvée a de la gueule (et je ne parle pas que du joli minois de Mike !).
Bon je ne parle pas de la scène et de l’éclairage, car oui en plus d’être en festival on est en plein jour, ça fait des économies sur les Lights !
Bref un coup raté qui méritait tellement mieux au vu des qualités de ce sacré groupe.

En bonus on n’a pas forcément plus à se mettre sous la dent, un petit « Light & Thunder » filmé aux Etats Unis et bizarrement meilleur dans la configuration d’une salle moyenne, l’interview du festival au complet, et une galerie photos avec de très jolies photos. Pas plus !!

Conclusion : un produit à réserver aux fans invétérés qui achètent tout ce qui est estampé White Lion. Dommage car avec un groupe pareil et un album comme leur dernier, White Lion avait de quoi faire beaucoup mieux, même si celui-ci aurait été filmé dans une salle moyenne, mais l’ambiance y aurait été largement meilleure. Moi qui attendais un objet Live témoignant du renouveau du Lion, je suis extrêmement déçu.

 
Critique : Guillaume
Note : 7/10
Site du groupe :
Vues : 1005 fois