Chronique

TURISAS – BATTLE METAL / Century Media 2004

Décidément en Finlande, il n’y a pas que le père noël qui est innovateur. Principalement au niveau du métal nous avons quelques bons groupes biens sympathiques comme Stratovarius, Sonata Arctica ou encore Lullacry, mais là voici un groupe qui va tout défoncer par la puissance de son album. Turisas, originaire de la terre du milieu finlandaise a basé son album « Battle Metal » sur l’histoire des dieux de la guerre nordique. Nous voilà en présence d’un groupe de Viking Metal avec une sauce bien relevée du fait de ce mélange de musique guerrière et chevaleresque avec une voix rien rappeuse et trash. Are you ready to headbang ?!
La classique intro histoire de nous mettre dans le bain. Cris de guerriers, roulement de tambours, trompettes, tout est prêt pour ce « Battle Metal » avec « Vicoriae and Triumphi Dominus ».
Que les choses soient claires, ici on ne fait pas dans la dentelle : on rentre dans le morceau « As torches rise » avec vigueur et un chant hallucinant de WARLORD NYGÅRD. Cette voix rappeuse et trash est un vrai régale avec cette musique symphonique et couillue. Entre batterie, grattes et orchestrations et les passages au violon on pogote sans cesse tout en headbanguant, un break par ci, un couplet par là et hop ça repart. Une excellente mise en bouche.
Le titre track « Battle Metal » déboule avec trompettes et une batterie de enflammée. C’est vraiment une merveille, les chœurs, le refrain d’anthologie, les passages flûte etc. Que dire si ce n’est merci pour ce magnifique présent. Les musiciens sont parfaits, le chant aussi…. Pfiou.
« The Land of hope and glory » , un bon présage ? Une intro calme avec des chœurs suivie d’une entrée en matière avec l’arrivée de la batterie et des grattes en renforts. Un esprit folk metal règne et d’un coup, la claque et on reprend du bon viking bien puissant et bien speed. La gloire est bien là avec encore une fois un refrain et une rythmique superbes. Un peu de cornemuse , mais non, ce n’est pas Try Yann. On est bien en Finlande.
« The Messenger » frappe à notre porte directement avec une caisse claire et une grosse caisse maltraitées, et c’est reparti pour une guerre musicale pour les War Gods finlandais. Un break avec une voix féminine pour reprendre un rythme plus lent pour revenir sur ce rythme endiablé. « One More » ? Et bien c’est un morceau à l’intro celtique très calme, nous permettant de nous reposer, pour reprendre cet esprit de façon un peu plus puissante mais sans dénigrer cette ambiance apaisante.
« Midnight Sunrise » rentre dans un registre plus speed, un poil moins agressif que les autres morceaux mais c’est toujours aussi bon pour finir ce morceau sur un passage magique ! « Among Ancestors » arrive avec une armée de chœurs vaillants que l’on peut qualifier de rentre dedans avec l’enchaînement avec la voix de NYGARD toujours aussi bonne. « Sahti-Waari » , titre le plus cours de l’album (2min) et basé sur un air celtique bien speed et joyeux.Un peu de repos avec « Prologues of R R R » qui comme vous l’aurez compris est un morceau contant l’histoire abordée dans l’album.
« Rexi Regi Rebellis » revient à la charge avec ses trompettes et une guitare bien présente. Pour le chant on dirait du Tri Yann mais version finlandaise et métal : un vrai joyeux qui nous donne envie de danser avec une compagne : soyons fous !
« Katuman Kaiku » est le dernier morceau de cette rondelle mais aussi une somptueuse ballade nous remplissant de frissons et de bonheur tellement c’est bon.
Ma conclusion : mon coup de cœur de l’été et un album qui figure parmi mon top 10 de l’année 2004. Une vraie bombe à posséder sans hésiter pour les fans de métal en général, tous styles confondus. Un groupe très prometteur que j’attends de voir sur scène.
 
Critique : Lionel
Note : 9/10
Site du groupe : Site officiel de Turisas
Vues : 1296 fois