Interview

KONTRUST (Version Française - 2017) - Mike Wolff (Guitare)

Je retrouve aujourd’hui Mike Wolff membre du groupe KONTRUST au Hard rock café en ce 23 Octobre 2017, ils ont été mon coup de cœur du MFVF 2013 par leur folie sur scène et leur musique qui reste en tête pendant des jours.

Premièrement.. J’ai entendu dire que Agatha serait de retour au sein du groupe bientôt ?

Oui c’est vrai, elle est actuellement en « congé maternité » elle a eu un petit garçon deux jours avant le concert de Paris donc maintenant elle est maman et elle nous a dit qu’elle sera de retour en Décembre mais on pense qu’elle sera là qu’en début d’année prochaine pour le nouvel album. En attendant on a Jule qui travaille très bien et qui a été très bien reçue par le publique français aussi alors tout va bien !

Peut tu me parler du prochain album prévu en 2018 ?

Oui, alors en ce moment on est en train d’écrire et si tout va bien on va commencer à enregistrer entre noël et le nouvel an puis si tout va bien je pense parce qu’on sait jamais mais je pense qu’on aura terminé l’enregistrement vers Mars. Donc ça ferait une sortie de l’album vers Mai ou Juin. Ça va être comme ce qu’on a toujours fait, toujours un peu plus que le précèdent et celui-ci va être un peu plus pop avec bien sur des mélodies typiques. Pour l’instant on collecte les idées, tout le monde veut faire des choses mais on ne pourra pas tout mettre je crois qu’à l’heure actuelle on a déjà environ 120 chansons, des petits bouts d’une minute mais on va devoir décider quoi en faire. J’ai toujours aimé ces moments parce que tu fais vraiment de la musique, t’es pas en train de voyager, d’attendre et c’est super cool, c’est la partie fun !

Ça fait 10 ans que votre premier clip « Phono sapiens » est sorti. Qu’en pense tu quand tu le revois après tout ce temps ?

10 ans, déjà.. ben je trouve que c’est toujours super cool ! Déjà cette vidéo avait une histoire et toute les vidéos n’en ont pas mais celle-ci oui. J’ai beaucoup aimer. Musicalement je pense qu’on a beaucoup changé parce qu’on était plus dans un style New Metal ce qui était très populaire à l’époque et maintenant je dirai que 3 albums plus tard nous avons notre propre style qui est toujours fou. C’est ce qu’on fait sur la route, on écoute les réactions des gens qui sont venus à nos concerts et on essaye de s’aider de ces réactions pour nos nouvelles idées.

Justement, vous faites des vidéos funs pour vos clip, vous avez déjà penser à en faire un sur « Sissi » ?

Honnêtement c’est intéressant parce que tu n’es pas la première personne à me poser la question. Avant le nouvel album nous allons sortir une nouvelle vidéo d’une chanson de l’album EXPLOSITIVE

et on pense à faire justement quelque chose sur la Sissi avec évidemment toute les tenues traditionnelle qui correspondent ! Quelque chose d’un peu fou comme toujours. On est allés justement sur les lieux où Sissi aurait vécu et on a discuté avec des gens pour savoir si on pouvait tourner là-bas alors qui sait, ça pourrait être quelque chose de cool !

Comment vous est venu l’idée de la chanson « sock’n’doll » ?

La chanson c’était assez bizarre parce qu’à la base c’était 3 éléments de chansons qu’on ne savait pas où mettre. On avait déjà tout l’album et il restait ces 3 idées, on a essayé de faire quelque chose autour de chaque morceau individuellement mais ça n’a pas fonctionné donc on s’est dit allez, on met tout ensemble ça pourrait fonctionner en changeant un peu le tempo et il y a beaucoup d’influences dans cette chanson. C’est une des chansons la plus diversifiée, progressive qu’on a pu créer. L’idée des chaussettes pour le clip c’est venu parce qu’on s’est dit qu’on voulait faire un clip avec du publique mais on en voit des millions des clips comme ça avec le groupe sur scène et le publique. La chanson devait s’appeler rock’n’roll mais on a préféré sock’n’doll et c’est comme ça qu’on a pensé aux chaussettes à la place des gens. C’était finalement la chanson qui a été la plus difficile à créer. On a tout fabriquer pour le clip, la scène, on avait plus de 200 chaussettes il me semble. Les gens étaient sur les genoux avec les chaussettes sur leur mains et il faisait tellement chaud.. c’était cool ! Très fatiguant mais je pense que c’est une des meilleures vidéos qu’on a fait parce que personne n’a jamais fait ça avec des chaussettes.

Cela fait 15 ans que votre groupe existe.. quel est votre secret pour être toujours aussi explosif après tout ce temps ?

Je pense que le principal c’est qu’on aime toujours autant ce qu’on fait. On est pas juste un groupe on a tous un travail à coté et quand on se retrouve on a toujours quelque chose de cool à faire.

On essaye toujours de se mettre à la place des fans, si j’étais fan qu’est-ce que j’aimerai voir. Et je pense qu’ils aiment voir quelque chose de diffèrent et fou. Avec bomba on avait les vêtements traditionnels et la musique on a vue que les gens avaient beaucoup aimer et on s’est dit ok on a ces deux éléments, le traditionnel et nous essayant d’être un peu fous.

Quand tu vas voir des gros groupes et que tu les rencontre avant le concert ils sont tous calme, relax et après ils montent sur scène et font le show t’es là « wow !».

Quand je suis dehors et que je rencontre des gens je suis moi mais je représente aussi le groupe et cette énergie qu’on a. Tant qu’on aura cette énergie et qu’on appréciera ce qu’on fait on ne s’arrêtera pas. On essaye toujours d’être explosif c’est justement le thème principal de Explositive, on essaye de toujours repousser les limites de la folie et de s’amuser toujours plus !

Comment c’était le Download ?

Quand on est arrivé, on était impatients de savoir comment ça allait se passer parce qu’on avait jamais jouer en France. On est arrivés et on a du faire directement les soundcheck et ça s’est passé très vite du coup on a pas vraiment eu le temps de se concentrer sur le moment avant de monter sur scène. On était en train d’attendre avant le concert et c’était complètement rempli, les gens étaient en train de crier notre nom et on est montés sur scène.. il y avait de la bière, la police, des gens qui faisaient du bodysurfing je crois qu’il y a dû y avoir deux accidents avec des nez cassés c’était un bon premier concert en France. Les gens connaissaient les chansons, ils chantaient les paroles on étaient là genre wow c’est trop cool ! donc on s’est dit oui allons-y, faisons des concerts en France parce qu’apparemment les gens nous aiment bien et c’était un publique parfait pour s’en rendre compte ! Du coup on a trois dates en France au mois de décembre et on a vraiment hâte, les billets se vendent bien c’est vraiment un très bel endroit où jouer donc oui le Download c’était vraiment génial !

Vous revenez en France pour trois dates, à Paris, Strasbourg et Lyon. Que dirais tu pour donner envie aux gens de venir à vos concerts ?

Premièrement ça va être des soirées remplies d’énergie avec un groupe dingue sur scène, il y a beaucoup d’interactions entre nous et la publique. Quand les gens vont sortir de nos concerts ils seront épuisés et satisfaits comme après une bonne partie de sexe ! On est en train de travailler sur les concerts, ça va être plein de surprises et on a vraiment hâte de voir ce publique et de l’encourager à avoir une belle soirée de fête ! Ça ne va pas être seulement des concerts ça sera des soirées de fête, tout le monde va vraiment s’éclater, c’est l’idée principale !

C’est la fin de cette interview, je te laisse la terminer et dire quelque chose aux lecteurs et fans…

Merci de nous avoir reçu, merci pour cette très bonne interview et merci au publique français de nous soutenir autant ! Merci aux fans français qu’on a découvert depuis le mois de Juin vraiment merci pour tout. On a vraiment vraiment hâte de vous retrouver en Décembre pour faire une fête totalement folle !
 
Critique : Aurélie
Vues : 46 fois