Live Report

AVATAR - THE LAST BAND - Ninkasi Kao - Lyon - 3/12/2016

 
Samedi 3 décembre 2016 : A day to remember. La journée commence de façon classique, une matinée hivernale aux alentours de Lyon, gris, 1°C au compteur.
Mais cela n'a que peu d'importance car AVATAR's in town ! Concert archi complet, ça va faire mal !

13h30 je déboule au Ninkasi avec mon assistante (oui j'ai une assistante!) et on taille le bout de gars avec Tim (guitariste) d'une façon très amicale. Après avoir bu son café, qu'il m'a gentiment offert, je vais m'entretenir avec l'énorme, le charismatique clown fou, Johannes Eckerström, qui est tout gentil et mimi avec son béret (oui c'est un peu le docteur Jekyllet Mister Hyde en fait...) Bon du coup interview à suivre quand même… Bah ouais je bosse moi !!
Pour tuer le temps je me siffle quelques (excellentes) bières et j'en offre même à mon assistante (qui a bien bossé et a gentiment pris une photo pendant l'interview).

Le premier groupe, THE LAST BAND, déboule sur scène avec la précision d'un coucou suisse : 20h00. Aussi originaire de Gothenburg, le groupe sort un mix hardcore, punk, rock avec un chant plus rageur. Je vais être totalement honnête, ça casse pas trois pattes à un canard… ou cinq pattes à un élan… Mieux ! Une patte à un serpent !!!… (Oh wait…)
Cela dit, quand même, le chanteur est très présent, très sympathique et plein d'énergie. Le groupe défend bien son beefsteak ! Le final, « The Hunt » où tout le monde gueule « Skinny bitches » est des plus plaisant.

Bon bref, voilà c'est fini, place au lourd !! 30 minutes d'attente avant le déluge. La fosse se tasse, la température grimpe en flèche, les lumières se meurent… C'est parti !
Un petit sketch des roadies lance le show, c'est marrant, et quand le rideau central tombe, laissant apparaître le grand clown (oui 1m95 ET sur estrade!), le bordel commence. Dès les premières notes de « For the Swarm » le peu d'organisation, d'humanité, de bonne manière qui pouvait encore subsister au sein du Ninkasi Kao se sont envolées. Il règne ici un chaos et une bestialité d'une rare intensité. J'en chie pour les photos !! Essayez de shooter à contre jour, avec des faibles lumières pendant un pogo vous me direz…

Le truc c'est que ça continue comme ça tout le long. Enfin presque. La setlist est taillé pour tout défoncer sur son passage, mettre le feu, mais AVATAR sait aussi faire dans le calme, posé et sensible, n'en témoignent « The Tower » « Fidller's Farewell ». Sur cette dernière Johannes, habillé en Pierrot, tout de blanc vêtu, nous tirera presque une larme tant l'interprétation est poignante. Je regrette du coup l'absence de « Sky Burial », elle aurait été parfaite…
Fini pour la poésie, place au lourd !! Alors à ce sujet, on m'a dit à deux reprise ces dernières années : « Tu as jamais vu [Machin] en concert ??? Tu vas prendre une claque !! ». C'était pour GammaRay et Meshuggah. Ok. Soit. Mais si ces deux là ont été des claques, qu'est AVATAR alors ? Et bien vous voyez le géant vert de Marvel qui est toujours pas content ? Et ben c'est lui, très vénère, qui vous tabasse la mouille de rage et vous met même des coups de pied… En gros hein.

Le groupe est déjà composé de grand musiciens, mais il faut reconnaître que le charisme, la folie, la présence scénique de Johannes est… presque irréelle. Putain un meneur comme ça y'en a un par décennie !! Il fait un show parfait, sa voix est surpuissante, d'ailleurs y'a qu'à l'écouter sur « Let it Burn » pour se faire une idée.
Le dernier, et excellentissimement parfait « Feathers & Flesh » sera mis à l'honneur avec « House of Eternal Hunt », « When The Snow Lies Red », « Black Waters » etc. Mais les fans se déchaîneront surtout sur de plus anciens classiques : « Bloody Angel » et surtout « Smells like A Freakshow » où c'était l’apothéose du n'importequoidesaracedemouvementdefoule !!
Je vais m’arrêter là, je galère à vous expliquer mon ressenti…
Je dirai juste qu'il faut voir ce groupe en live, c'est magique… J'ai rarement pris une si grosse claque… Un show d'une puissante démentielle, canalisée à la perfection par des musiciens hors pair, souriant et marrant. Merci du fond du cœur messieurs !

SETLIST THE LAST BAND :

1. Move
2. Pulled a Lot of Shit
3. White Powder
4. Pretty Boys
5. A Place Beyond
6. Give Me The Sky
7. 6 Out of Seven
8. The Fall
9. The Hunt


SETLIST AVATAR :

1. For The Swarm
2. House of Eternal Hunt
3. Torn Apart
4. Hail The Apocalypse
5. The Eagle Has Landed
6. Bloody Angel
7. Black Waltz
8. Vultures Fly
9. Black Waters
10. Fiddler's farewell
11. Murderer
12. New Land
13. When The Snaw Lies red
14. Paint Me Red
15. Let it Burn
16. Smells like a Freakshow
17. Night Never Ending

Rappel :

18. The Tower

 
Critique : SBM
Date : 3/12/2016
Vues : 161 fois