Live Report

CAVALERA CONSPIRACY - OVERKILL - INSOMNIUM - L'usine - Istres - 6/12/2017

 
Outre ma fête (et maintenant le départ de Johnny), le 6 décembre 2017 était marquant car le sol de l'Usine à Istres s'apprête à trembler. En effet les frères CAVALERA déboulent pour rejouer intégralement leur chef d’œuvre « Roots ». Mais pas que ! Ils ont dans leur valise des poids lourds : OVERKILL et INSOMNIUM. De quoi faire une soirée certes bruyante mais variée.

Malheureusement mon travail ne m'aura permis d'arriver qu'après le premier groupe DESERTED FEAR  qui, m'a-t-on dit a fait un excellent boulot, chose assez rare pour un groupe d'ouverture de soirée.
Je me prépare donc à la vague de froid finnoise d'INSOMNIUM que j'ai hâte de découvrir en live.
Et je dois dire que le death mélodique pratiqué par les finlandais est racé, ambiant, assez progressif mais très puissant. On aura même droit à une reprise de Dark Tranquillity (« Weather The Storm »). Le son et les lights sont un régal pour les yeux, le groupe se fait plaisir et fête par la même occasion l'indépendance de la Finlande. Bref tout pour faire l'apéro ! Le public, bien qu'encore éparse répond présent à la prestation et ça fait plaisir.

Pause bière (obligé) et on se chauffe pour un groupe qu'Istres semble impatient de côtoyer : OVERKILL. Idem, pour moi c'est baptême. Alors vous connaissez tous l’expression « C’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes » ? Ben ça marche avec la bande à Bobby « Blitz » Ellsworth et D. D. Vernis. Ils savent y faire. Leur thrash, assez léger par moment me fait beaucoup penser (vocalement surtout, à Judas Priest). On dirait Rob Halford qui reprendrait du Slayer ou Kreator. Le set se déroule dans une violence contrôlée et l’impact de morceaux comme « Goddamn Trouble » ou le génial « Fuck You » prouveront que les vieux de la vieille ont encore de beaux jours devant eux. Metal is Youth ?

De nouveau pause bière et je suis prêt à replonger en enfance. En enfance c’est beaucoup dire, adolescence c’est mieux. Ahhhh « Roots ». Quel métalleux ne connaît pas cet album ? Qui n’y a jamais laissé traîner une oreille ? Le duo CAVALERA est acclamé comme il se doit et balance du très lourd. Même si je trouve Max un peu moins brutal sur le chant (dommage pour « Ratamatta »). Mais quel plaisir d’entendre le titre éponyme, « Cut Throat », « Look Away » ou « Dictatorshit ». Le son est carré, un poil trop de mise en avant pour les guitares à mon goût, mais bon.
La pause « Itsari » avec les percussions tribales était prenant, le groupe était de très bonne humeur, d’une joie et fierté communicative.
En fin de set, le groupe nous offrira un « Ace of Spades » dans une version assez sympa, très roots quoi ! En tout cas ça passe bien !

Au final une soirée comme on en voudrais plus. Des styles et horizons différents pour un moment de partage, pour tous les goûts, tous les styles, de la bière et de l’amitié. Ok ça peut faire culcul mais désolé, pour moi c’est ça le métal !



Setlist INSOMNIUM :
1 Primal Dark
2 While We Sleep
3 Unsung
4 Killjoy
5 Revelations
6 Weather the Storm (Dark Tranquillity cover)
7 Down with The Sun
8 Ephemeral
9 One For Sorrow

Setlist OVERKILL :

1 Mean, Green, Killing Machine
2 Rotten to The Core
3 Electric Rattlesnake
4 Hello From The Gutter
5 In Union We Stand
6 Goddamn Trouble
7 Ironbound
8 Elimination
9 Fuck You

Setlist CAVALERA CONSPIRACY :

1 Intro
2 Roots Bloody Roots
3 Attitude
4 Cut Throat
5 Ratamatta
6 Breed Apart
7 Straighthate
8 Spit
9 Look Away
10 Born Stubborn
11 Itsari
12 Ambush
13 Dictatorshit
14 Excruciating
15 Ace of Spades
16 Fast Roots
 
Critique : SBM
Date :
Vues : 47 fois