Live Report

ULTRA VOMIT - TAGADA JONES - Le Rockstore (16-12-2017) - 16/12/2017

 
Le problème d’avoir plusieurs boulots c’est qu’on est parfois rarement tôt aux concerts. Ainsi après avoir fini ma journée à la pharmacie je prends les deux zouaves qui m’accompagnent et je file au Rockstore en 8ème vitesse. Dur de se garer donc on perd encore un peu de temps avant de finalement entrer dans l’antre Montpelliéraine.
Ce soir la baraque va brûler. Sur papier c’est logique : ULTRA VOMIT et TAGADA JONES vont faire trembler les fondations de cette salle pour un soir qui affiche complet depuis des mois.

Arrivant vers le milieu du set de TAGADA JONES on a fait ce qu’on fait habituellement en entrant dans une salle de concert, on s’enquille une bière en essayant de s’approcher un peu de la scène.
Je ne suis pas spécialement fan de TAGADA JONES, les groupes politiques c’est pas pour moi. J’écoute pas la musique pour ça mais force est de constater qu’en live ça envoie du très lourd ! Les titres en hommage à Charlie Hebdo et leur dernier gros titre « Mort aux Cons » ont mis une très grosse claque ! Bravo les gars !

Rapide changement de set après des roadies froid et antipathiques (Bon ça va les gars on sait que c’est vous déguisés!)
Le son étant au poil il est temps que vous bossiez un peu et l’entrée sur le duo « Darry Cowl Chamber » et « Les Bonnes Manières » a fait très mal très tôt. Là c’est bon on était chaud patate (Rien à voir avec Mr Patate).
Je ne peux pas tout raconter car un concert d’ULTRA VOMIT se vie… Des tubes en pagailles toujours aussi fun, comme « Boulangerie Pâtisserie », « Je ne t’es Jamait Autans Aimé » (barre de rire assuré) me réjouiront et les derniers morceaux passent toujours aussi bien. Merci à Niko pour le guest sur « Un Chien Géant », on l’attendait et on l’a eu !!
Un autre merci au public en délire qui nous a créé une chenille… En fait une chenille en pogotant… Un poguille ? Une chenogo ?? Je vais trouver un truc promis… Bref c’était énorme ! Par contre les gars le bizutage sur le petit bassiste c’était vilain. Le pauvre, ok il est figurant mais quand même… un pti merci quoi…:) )
Le point vraiment touchant sera la reprise de « Allumer le Feu » avec les Tagada Jones en hommage à Johnny Hallyday, avec un Manard qui a tout déchiré au chant et un Flokos qui taquine la batterie !

Le groupe prouve que l’attente est parfois importante. On a attendu, attendu, et on n’est pas déçu !! Merci merci merci ! Et bravo pour le gros wall of chiasse sur « Pipi VS Caca ». Au fianl 1h20 de génialitude avec une vingtaine de titres joué, et que des tubes !! Bon courage pour récolter les étoiles après « Je Collectionne des Canards (vivant) »
Cette soirée nous aura enchanté entre rire et headbang. J’ai vraiment hâte de vous revoir à votre prochain passage en Mars. Allez c’est pas tout mais j’ai quelques bières de retard alors vite au bar !


SETLIST ULTRA VOMIT :

1. Darry Cowl Chamber
2. Les Bonnes Manières
3. Un Chien Géant
4. E-Tron
5. Mechanical Chiwawa
6. Je ne t'es Jamait Autans Aimer
7. Mountains of Maths
8. Pauv’ Connard
9. Calojira
10. Takoyaki
11. Boulangerie Pâtisserie
12. Jack Chirac
13. Pipi VS Caca
14. Batman VS Predator
15. Une Souris Verte
16. La chenille + La bouillie
17. Allumer le Feu (Johnny Hallyday cover)
18. Entracte
19. I Like to Vomit
20. Je collectionne des canards (vivants)

Rappel :
21. Kammthar
22. Quand J’étais Petit
23. Evier Metal

 
Critique : SBM
Date : 16/12/2017
Vues : 146 fois