Live Report

REGARDE LES HOMMES TOMBER - HYPNO5E - LE HANGER - IVRY - 9/10/2020

 
Assister à un concert de post-black assis et masqué n'est peut-être pas l'idéal mais en ces temps difficiles ce n’est déjà pas si mal (et en plus nécessaire à la bonne santé de tous).
Surtout lorsque l'affiche propose comme ce soir Hypno5e et Regarde les Hommes Tomber. Merci donc à la Jimi et au Festi’Val de Marne pour cela.

Les Montpelliérains ouvrent le bal. Hypno5e est parmi ce qui se fait de mieux en France dans le style metal expérimental. Le groupe a lui-même qualifié ce qu'il fait de metal cinématique tant leur musique allie leurs deux passions : le metal bien sûr mais aussi le cinéma. Si la façon d'utiliser des extraits de films dans la musique live est parfois un peu vaine, ce n'est pas du tout le cas avec Hypno5e tant ceux-ci s'immiscent à la perfection dans le processus de création. Lorsque ces extraits sont utilisés en intro des morceaux, cela crée quelque chose d'encore plus fort comme une montée progressive où l'on trépigne d'entendre l'explosion des guitares qui finissent toujours par arriver. Le dernier album en date du groupe « A distant (Dark) Source » était une bien belle réussite et l'on est heureux de pouvoir en entendre plusieurs morceaux sur scène.

Plus de six mois (ses concerts mexicains de Mars dernier) que le groupe n'avait plus joué live. Cela leur avait visiblement manqué car Hypno5e va nous offrir un set d’une heure et quart ce qui est rare pour une première partie. Le combo est désormais passé maitre dans l'art de mêler à son metal expérimental des envolées aériennes où flottent l'influence et l'esprit de Pink Floyd.

Un set particulièrement réussi qui nous enchante.

Regarde les Hommes Tomber a eu la malchance de sortir son dernier album, l’excellent « Ascension » le 28 Février dernier, soit deux semaines avant le confinement. Impossible pour le groupe de le défendre sur scène et c’est pourquoi l’actuelle tournée est déjà un petit miracle en soi.

Les Nantais arrivent sur scène dans une ambiance liturgique ou de messe noire, c’est selon, avec le quasi seul éclairage de bougies allumées aux quatre coins de la scène.
En seulement trois albums, Regarde les Hommes Tomber est devenu une référence du post-black. A l’écoute de « L’Ascension », de « A New Order » et de « The Renegade Son » on comprend aisément pourquoi. Le metal était à l’origine la musique des ténèbres. Il s’en est parfois malheureusement éloigné mais RLHT retrouve la pureté initiale du genre avec ces titres qui donnent la chair de poule.

Regarde les Hommes Tomber a réussi l’exploit de produire une musique aussi extrême tout en parvenant à séduire un public bien plus large que celui du post-black. On se rend compte en les écoutant que cette musique vient des tripes, qu’elle a un cœur et qu’elle pulse. Rarement un groupe n’a su aussi bien jouer avec la tension. Les riffs sont majestueux, les blasts stratosphériques. On est toujours aux aguets à se demander que va-t-il advenir derrière.
Le final pousse encore plus les limites de cette machine implacable avec un « The Crowning » d’anthologie et un « Au bord du gouffre » qui porte bien son nom.

Lorsque le concert se termine, on ne regrette qu’une chose : que cela n’ait pas duré plus longtemps. Une véritable leçon musicale pour un groupe majeur.
 
Critique : Pierre Arnaud
Date : 9/10/2020
Vues : 156 fois