Chronique

ELDRITCH - LIVEQUAKE / Limb Music 2008

Evoluant dans un domaine un poil particulier qu’est ce power techno trash, nos italiens d’Eldritch se sont vus au fur et à mesure de leur avancement musical tourner avec certains noms qui ne sont pas inconnus. Je parle de groupes comme Angra, Threshold, Pain of Salvation ou tout récemment Firewind. Le nombre de festivals où le groupe a joué sont aussi nombreux et intéressants. Jouer au Sweden Rock, au Progpower Scandinave et aussi jouant en tête d’affiche du Powerfest de Chicago en 2006.

Pour couronner une grosse tourner lors de leur septième album, le groupe a décidé d’enregistrer un double cd live. Un premier disque du concert à Pise histoire d’immortaliser le moment ; et un second disque live aussi avec une set liste moins conventionnelle, avec les titres assez complexes issus des trois premiers albums. C’est fini pour les présentations maintenant il faut passer aux rondelles elles même.

La par contre c’est une autre histoire. Musicalement cela passe correctement. Les titres s’enchaînent avec aisance, bien que certains soient un peu énervants de par leur structure (Save Me par exemple).
Le gros reproche de ce disque vient du mixage. Qu’est ce que c’est brouillon. On a du mal à discerner les instruments. Les guitares saturent tout le temps, les basses sont mises en avant. Heureusement qu’avec ça, la voix de Terence est audible car sinon on partait à la catastrophe. Arriver au bout de ce cd est quand même difficile car c’est trop prise de tête. La musique est peu appréciable vu la saturation générale. Dommage car la musique du groupe vaut le coup.

Pour la deuxième rondelle, c’est toujours la même chose. Et cela devient énervant. Il faut une bonne dose de courage pour se lancer dans l’écoute de morceaux si complexes avec un mix si pauvre (je retiens mes mots). Les nappes de claviers ressemblent à une nappe de midi ajoutés en fond comme s’ils devaient décorer le tout.

Set liste :

CD1: Blackened live
In The House, In A Heartbeat
Why
The Deep Sleep
Save Me
The Blackened Day
The World Apart
Reverse
Standing Still
Bless Me Now
The Child That Never Sleeps
More Than Marylin
This Everlasting Mind Disease
Silent Flame
Toil Of Mine


CD 2: Incurably live
Fall From Grace
No Direction Home
Heretic Beholder
Scar
Bleed Mask Bleed
From Dusk Till Dawn
Nebula Surface
Ghoulish Gift
Lord Of An Empty Place
Incurably Ill



Conclusion : des compos qui ne sont pas mis en valeur à cause d’un mix bâclé. Deux cds live ? N’aurait-il pas mieux valu faire un seul disque mais avec une super qualité plutôt que deux médiocres. Quantité ne rime pas avec qualité et tout le monde le sait… Dommage pour le groupe. Un bon bootleg officiel pour les fans.
 
Critique : Lionel
Note : 4.5/10
Site du groupe : Myspace de Eldritch
Vues : 4860 fois