Chronique

JEFF SCOTT SOTO - BEAUTIFUL MESS / Frontiers records 2009

Notre JSS adoré aura mis 4 ans avant de nous présenter un successeur au très bon ‘Lost in the translation’. Mais nous voici rassurés, après un épisode plutôt raté chez Journey, et la multiplication de projets divers, notre homme revient à lui pour le plaisir de ses fans.

Un petit « 21st century » très moderne ouvre l’album. Première constatation JSS à fait évoluer sa musique pour un rock moderne toujours très inspiré. Un titre plutôt sympathique qui surprend au premier abord de par son modernisme apparent. « Cry me a river » semble rester toujours dans un esprit plus rock, laissant de côté la hard 80’ de ses anciens albums. Est ce la frustration de n’avoir pu enregistrer un album avec Journey qui a fait ça ? Toujours étant que niveau musique, ce qui nous est proposé est très bon, bien groovy même si très mélodique et bien sûr JSS est extra dans un chant super maîtrisé et docile.
« Gin & tonic sky », est la première ballade de l’album. Arrivée assez rapidement sans pour autant dénaturer la qualité de celle ci. Un moment doux qui ne laissera pas de souvenir impérissable mais fait son petit effet. Avec « Hey » on ne nous choquera pas, un titre acoustique rythmé ce qu’il faut et nous voici embarqué dans un univers encore différent. Cet artiste a tellement de cordes à son arc qu’on ne sait plus où donner de la tête.
Plongé dans une qualité d’écriture et d’interprétation exquises, « Broken man », poursuit dans un univers toujours très mélodique et acoustique. Une deuxième ballade agréable qui laisse l’auditeur dans du coton. Malgré ce que vous pourrez penser on ne s’ennuie pas à l’écoute de cet album. Le rock moderne revient avec « Mountain ». Un peu dans un style similaire à la première plage, elle surprend aussi, mais le talent faisant le reste, au bout de quelques écoutes on est subjugué par tant de maîtrise.
C’est avec envie qu’on attend « Our song ». Une chanson bien rock, au refrain énorme et entraînant, contrastant au couplet plus soft. Un très, très bon titre qui devrait rapidement trouver sa place sur les futures set lists. On retrouve notre acoustique pour la calme « Eye », qui elle aussi trouve un refrain plus percutant. On va de surprise en surprise avec un JSS au somment de son art.
Un peu de groove, ça vous dit ? Car « Bring it home » en est du pur !! Décidément Mr Soto à bien l’intention de montrer toute l’étendue de son univers musical ! « Testify » garde un groove monstre en version plus rock. Un des meilleurs titres de l’album qui là aussi va faire du bruit en live !!
Pour calmer tout ça une nouvelle ballade. « Wherever u wanna go », qui comme les précédentes fait son effet. On ressent un peu la patte Journey ici, ce qui ne dérange pas le moins du monde. On fini notre album avec encore un peu de douceur : « Kick it » est une dernière pièce acoustique, à la Queen, qui fait un effet Bœuf ! Et bien que de très bonnes surprises que voici.

Vous en voulez encore… Oui ! ça tombe bien JSS a prévu deux bonus. « Heart starts healink » une sorte de rock Fm qui passe bien, et surtout semble très calibré radio. Puis « Take you over with me » une énième ballade sans plus, mais toujours fort sympathique.

Conclusion : un album moderne et varié, qui nous montre un nouveau visage de JSS, toujours aussi fabuleux. Une nouvelle preuve de l’immense talent de cet artiste hors du commun. A découvrir d’urgence.
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 1210 fois