Chronique

SARKE - VORUNAH / Indie Recordings 2009

Non, "SARKE" n'est pas une insulte en norvégien. Non, "SARKE" n'est pas le nouveau projet rap du rejeton du Président français en exercice. Non, "SARKE" n'est pas la ville portuaire de Norvège connue pour ces sardines grillées. "SARKE", c'est juste l'alias de l'inventeur multi instrumentistes qui donna naissance à ce projet musical tout en simplicité. Officiant au préalable dans divers groupes (Khold, Tulus, Old man’s child), ce monsieur, s'aidant des vocalises d'un certain Nocturno Culto (Darkthrone, ex-Satyricon) vous gratifiera ce 27 mars 2009 dans les bacs, du premier album de son projet musical à lui.

Pour parler de la musique, il faudra abattre tous subterfuges pour laisser place à l'essentiel, 1 guitare, 1 basse, 1 batterie, 1 chant et pourquoi pas 1 clavier aux ambiances macabres pour en rajouter à la touche déjà sombre du projet. Niveau production, on se rapprochera de la bonne vielle "presque" auto-prod d'antan des premiers "Satyricon" ou autre "Celtic Frost". Une fois les instrus branchés, on appuie sur "rec", et on court vite s'installer derrière le kit de batterie et c'est parti !!

Tout au long de l'album, le duo oscillera entre thrash "old school" avec son lot de riffs bien persuasifs ("Vorunah", "Dead Universe", "Old") et ambiance hypnotiquo/envoûtante ("Frost Junkie", "Cult Ritual" ou la magnifique et tragique "13 Candles" très inspirée). Les amateurs de Métal à la Candlemass ou encore des premiers albums de Black Sabbath y trouveront à coup sur leur bonheur et peut-être même un nouveau prêtre à qui se vouer.

A première vue, cette musique simpliste et dépouillée de toutes fioritures pourra se révéler très riche et très inspirée, et arrivera sans encombre à attirer les oreilles des quelques curieux en manque de sensations musicales inattendues. Certains morceaux sont vraiment très tripants, des passages m'ont même fait penser à certaines ambiances dignes des meilleurs King Diamond, notamment reconnu pour son lyrisme.

On sort de ce skud, comme d'une expérience inédite. L'atmosphère bizarre est envoûtante et ainsi, vous enivrera à coup sur pour le plus bon plaisir de tout adepte de Métal et d'univers noir… bouh !

Tracklist : Primitive Killing / Vorunah / The Drunken Priest / Frost Junkie / Old / Cult Ritual/ 13 Candles / Dead Universe
 
Critique :
Note : 7/10
Site du groupe : Myspace Officiel de SARKE
Vues : 4838 fois