Chronique

LAMB OF GOD - WRATH / Roadrunner Records 2009

Ah !!! On peut dire qu'on l'attendait de pied ferme ce dernier disque de LAMB OF GOD !!! Après ce très bon "SACRAMENT", il fallait confirmer cette vague redneck métal américaine par un "WRATH" des plus désiré, et nous y voici enfin !!! Forcé de constater que c'est bien sous une forme de grimoire biblique que LOG nous gratifie de son dernier opus, Peut-être un signe pour l'album de la consécration pour ce groupe. Et bien nous allons voir cela tout de suite.

Après une intro en acoustique, la rythmique électrique nous fait comprendre vite fait que c'est bien la grosse caisse "Adler INC." qui rentre en jeu, la patte LAMB OF GOD, pourtant le son reste petit. Mais que nenni, c'est bien un leurre pour nous faire grimper les watts de notre auto-radio !! Le premier véritable titre "In your Words", déchire la membrane des enceintes avec ce son si caractéristiques des gratteux de LOG. La voix, pour sa première apparition, est très surprenante du fait de sa tessiture étonnamment aiguë pour un Randy Blythe de préférence très guttural. Pour terminer avec la charpente, la batterie atteint des sommets en terme de volume, les batteurs vont se délecter du jeu si fluide et si rapide d'un Chris Adler très en forme. Bon, vous l'aurez compris, les fondations de ce qui a fait le succés de LOG sont au rendez-vous, guitares agressives, avec ses parties qui vous donneront bien du fil à retordre si vous voulez vous y atteler, la voix toujours aussi "grognée" et une grosse caisse encore plus énorme qu'à l'accoutumée.

Mais voilà, passé le titre phare "Set to fail" très efficace, le groupe penne à nous sortir quelque chose de vraiment bon et de consistant. Pour dire vrai, j'ai accroché à cet album qu'à partir de la piste 7, "Broken Hands", avec ses riffs qui feront "jumper" tout un hospice, un titre à se repasser en boucle et à fond les ballons. "Dead seeds", le titre suivant, fait enfin ressortir l'énorme talent des guitaristes et leurs sons inimitables, pour une fois non couvert par cette batterie qui pourra devenir très vite envahissante.

Après un beau final tout en guitares acoustiques servies sauce texane sur le dernier morceau "Reclamation", on sort de là pas déçu mais pas tout à fait convaincu de cette déflagration de notes. Fidèle à leur son tellement unique et jouissif et à leurs compositions, LAMB OF GOD n'arrive pas encore à me convaincre totalement et me fait croire tout simplement que je ne suis peut-être pas tout à fait en harmonie avec leur style mi-groovy, mi-Pantera, mi-Dark, mi-molette (…).

Pour résumé, malgré les dires de Chris Adler, cet album n'est pas non plus LA révélation extrême tant attendue des "agneaux de Dieu". On s'enfonce vite dans le trop plein de musique bruyante, l'arrivée des blasts n'arrangeant rien a l'affaire. Même la voix, qui n'été pas le point fort de ce groupe (c'est personnel), s'engouffre dans les profondeurs abyssales d'un brouhaha assuré.

L'on se fera néanmoins un plaisir de les voir évoluer aux cotés de MASTODON et de METALLICA dans nos belles arènes de Nîmes le 7 juillet 2009, car, de les avoir déjà vu sur scène en première partie de SLAYER, LAMB OF GOD, reste cependant un putain de FUCKING GROUPE DE METAL qui assure grave sa race sur les planches !!!!!

Tracklist : The Passing / In your Words / Set to Fail / Contractor / Fake Messiah / Grace / Broken Hands / Dead Seeds / Everything to Nothing / Choke Sermon / Reclamation

Limited Edition bonus tracks: We Die Alone / Shoulder of your God
 
Critique :
Note : 6.5/10
Site du groupe : site officiel LAMB OF GOD
Vues : 5559 fois