Chronique

CONSTANCIA - LOST AND GONE / Frontiers records 2009

Nouvelle formation réunissant des membres de différents groupes, Constancia, nous sort là son premier album, fort prometteur. N’attendons pas plus pour confirmer cela.

Evoluant dans un hard mélodique de haute volée, Constancia nous offre d’entrée avec « Fallen hero » l’étendue de son talent, mené de voix de maitre par un David Fremberg (Andromeda) des plus à l’aise. Jane Stark à la guitare n’en reste pas moins un des principaux protagonistes tant son travail est colossal. Un très bon premier titre de suite enchainé par « Trouble marker ». Un autre mid tempo, bien composé qui accentue notre plaisir. Décidément David prouve que le hard mélodique lui va comme un gant.
Ne lâchant rien, « Blind » enfonce le clou avec plus de rythme et un Jane qui se lâche. Pour un produit tout fait ça sonne d’enfer, et on ose espérer plus dans l’avenir d’un tel groupe.
Place à un grand moment mélodique avec « Little big you » qui procure beaucoup de plaisir. Une sorte de ballade puissante où à nouveau Jane fait étal de son jeu flamboyant. Un des meilleurs titres de l’album.
Par contre pour « The king is calling » on a affaire à un gros titre plus méchant. Un bon gros mid tempo, sublimé par une interprétation grandiose de David. Une vraie réussite. Que de bonnes surprises. Un petit « Dying with your flames » convenu pour poursuivre notre album. Un peu en dessous du reste sans forcément plomber l’album, on l’écoute sans grand plus.
Celui-ci revient pour un « Save me » plus progressif qui redonne du baume au cœur. A nouveau un très grand titre varié entre passages acoustiques, refrain ultra calibré, passages plus virils et rythme soutenu !! On reprend le hard sans grande prétention avec l’énergique « No one like you » qui te fout une de ces pêches !!
Après avoir bougé son corps sur des rythmes endiablés, la ballade « Life is a mysterie » change la donne. Un exercice réussit, qui calme les ardeurs avant un nouveau petit diablotin… « I never said goodbye » est très loin de la ballade larmoyante, ici c’est un hard rock décapant qui nous est proposé !!
Un titre qui envoie grave pour notre plus grand plaisir. « Wish i could fly » nous présente une vraie bombe de hard mélodique, qui ne laisse pas indifférent, ah ça non !! et bien pour finir rien de tel qu’une title track, bien trouvée. « Lost and gone » est un dernier mid tempo, de qualité qui clôture sur de bonnes intentions un album des plus plaisant. Un grand bravo à tous !

Conclusion : et bien voilà une belle surprise, car je n’attendais pas autant de ce projet là. De supers compositions, de supers interprètes, bref un bien bon album pour ces beaux jours ensoleillés. Vivement conseillé !

 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 5659 fois