Chronique

FAIR WARNING - AURA / Metal heaven 2009

Je me rappelle de mon premier contact avec les Allemands de Fair Warning, c’était avec leur très bon album : 4. Puis, le groupe a disparu puis il y a eu les très bons Soul Doctor et Dreamtide (sans oublier Last Atumn’s Dream) avec des musiciens du combo, ensuite le retour et aujourd’hui cette Aura !
Alors qu’est devenu réellement Fair Warning aujourd’hui ?

On entre sans plus attendre dans le vif du sujet avec un « Fighting for your love » qui met en évidence la paire magique Tommy Heart (chant, Soul Doctor) et Helge Engelke (guitare, Dreamtide).
Pour une entrée en matière on est éblouit par ce hard Fm toujours aussi bien maitrisé (que de bons souvenirs à mes oreilles) et au refrain ultra efficace. Vite la suite !! Elle arrive est se nomme « Here comes the heartache ». Plus contenue sans être fade pour autant elle nous emporte dans les bienfaits du Hard Fm avec un refrain à nouveau exquis ! Je l’avoue de suite mais quel immense plaisir que je prends ! Les solos du père Engelke sont formidables et ce son perso, tout un programme.
C’est tout excité que j’attends « Hey girls » la première ballade, et quelle réussite !! Tommy est tout simplement impeccable et transcende cette douceur sucrée. Après le calme le hard reprend ses droits car même Fmisé, ça reste du hard et « Don’t count on me » en est la preuve. Certes hyper mélodique cette chanson est du bonheur en galette ! Après quelques désillusions musicales voici que je revis et reprend espoir !
Deuxième ballade avec « Falling » qui se la joue Aerosmith/Bon Jovi avec succès et surtout personnalité. Depuis le début Helge nous fait un véritable festival de 6 cordes avec des idées lumineuses. « Holding on » est une troisième ballade, plus bluesy, qui passe bien mais plombe un peu le rythme de l’album. Reste tout de même un superbe moment de musique bien aidé par un Tommy Heart en forme.
« Walking on smile » est un titre mélodique qui remet un peu de rythme sur un air joyeux bien vu. Un titre qui te met la pêche grâce à un super refrain ! Une intro calme pour « Someday » qui nous laisse sur une super ballade Fm qui encore une fois fait grand effet !
« As snow white found out » vous fera croire à une énième ballade puis le refrain arrive et te colle une gifle que t’es pas prêt d’oublier. Un grand moment de bonheur. La très bonne surprise de cet opus. Pour conclure « Station to station » est un mid tempo fort groovy qui bote le cul. Une bonne manière de finir, sur une note rythmée et entrainante. Ah la, la quel album !

Conclusion : Fair Warning vient de publier sûrement son meilleur album. Dix réussites totales qui enchanteront aussi bien les fans des Allemands que tous les amateurs de belles mélodies ! Après The Poodles la deuxième bombe Fm de l’année !
 
Critique : Guillaume
Note : 8.5/10
Site du groupe :
Vues : 5006 fois