Chronique

OUTLOUD - OUTLOUD / Frontiers Records 2009

Cette nouvelle formation nous vient tout droit de Grèce. Une nouvelle montée ? Oui et non. En effet le fondateur de ce groupe n’est autre que Bob Katsionis de Firewind. Et comme l’un ne va pas sans l’autre, pourquoi ne pas rajouter dans l’équipe un autre membre de Firewind : Mark Cross (batterie). Pour les autres musiciens, ce sont des ‘inconnus’. Avant d’écouter la musique, je me suis un peu intéressé à l’album en général et il faut dire que la pochette annonce bien la donne, tout comme le nom du groupe le fait aussi : il y aura du gros son. Par contre je regretterai la photo mise au dos de l’album. Elle est kitsh, et à la limite elle fait presque comme farce. Les cris, les flammes et cette main qu’on dirait atrophiée pour Tony (à droite).

Mais comme on le dit, l’habit ne fait pas le moine. Aussi rentrons dans cette musique qui se doit d’être lourde.
Effectivement, une fois lancée dans ces onze compos, on ressent parfaitement cette ambiance musicale typée heavy metal façon années 80. Un gros son, des riffs hargneux, et une musique directe.
Pour la prestation des musiciens, enfin principalement des nouveaux, il faut bien se rendre à l’évidence : ils sont bons. Et le fait que Bob est eu un ‘coup de foudre’ pour Chandler (pas celui de Friends) se comprend car il a une sacrée voix. Bon, par moment et selon les morceaux on dirait Joacim Cans (Hammerfall) voire même des morceaux de Hammerfall avec « Breathing fire » (pour l’intro et le refrain) ou « We run ».

Bien évidemment au milieu de toute cette rage, on aura droit à une ballade « This broken heart » qui cette fois ci se rapproche plus d’un morceau du combo suédois d’Europe style « Carrie » ou « Prisoners in Paradise ». La nappe de clavier et le chant y sont pour beaucoup.

Pour ce qui est de l’ensemble de l’album force est de constater qu’il passe à une vitesse phénoménale. Certes il y a beaucoup d’influences et elles sont énormément ressenties (peut être un peu d’ailleurs), mais ce sont quand même onze morceaux de p****n de heavy metal qui dépotent.

Et pour la production, un son clair mais avec un aspect légèrement roots pour coller au style musical. Tommy Hansen (Helloween, Heavenly, Dragonforce) a fait du bon boulot). En tout cas, je préfère à Firewind.
 
Critique : Lionel
Note : 8.5/10
Site du groupe : Myspace de Outloud
Vues : 4837 fois