Chronique

DONJON DE NAHEULBEUK - AUDIO CODEX NAHEULBEUTICUS / Wasabi Records 2009

Avant de commencer cette chronique en elle-même, vous allez me demander ce que vient faire cette chose dans le webzine ? Mon choix vient du fait que certains fans de metal sont fans de heroic fantasy et ici, le monde des dragons, elfes, nains, et autres barbares est présent et développé. De plus, certains des membres présents sur ces disques sont des membres de groupes de metal tels Qantice (chroniqué sur ce webzine), Deadly Strike etc. Et bien évidemment, niveau musique, nous avons des groupes qui s’y rapprochent comme par exemple Blackmore’s Night. La différence : les paroles sont en français.

L’histoire de se groupe remonte à 2001 avec la mise en ligne (sur la toile) de sketches comiques et musicaux. Le succès faisant, des bd ont été créées et trois cds ont vus le jour : le premier ‘Machins de taverne’ en 2002, ‘A poil dans la forêt’ en 2005 et ‘Le grimoire audio’ en 2008. Ici, la chronique gère ces trois albums qui sont maintenant édités dans un coffret collector.

Curieux de découvrir leur univers, je me plonge premièrement dans leur ‘Grimoire audio’ qui s’avère être une sorte de compilation des meilleures pistes des deux albums, mais sans les intermèdes elfiques (je développerai ça un peu plus loin). Au niveau musical, on peut dire ce qu’on veut, ça le fait bien et l’ambiance folk se met en place rapidement, nous donnant envie de se dandiner tout au long des chansons. Entre flûte, tambourins, guimbarde, harpe celtique, cornemuse… et bien évidemment la guitare électrique et acoustique.

Il ne va pas sans dire qu’au niveau des paroles il faut prendre ça au second degré. Mais un titre comme « Mon ancêtre Gurdil » fait plus que plaisir. Si vous prenez « Massacrons nous dans la taverne » vous entrerez dans une chanson folk presque western avec la guimbarde. Et les textes sont hilarants mais ne choquent pas. Pour les fans du genre, vous passerez certainement une bonne soirée en écoutant « La bière du Donjon ». Un nouvel hymne qui fait chanter tous en chœur. Une de mes préférées. A écouter sans modération. Pour les plus bourrins et pour continuer à boire de la bonne cervoise, une écoute de « Marche Barbare » vous fera bien triper aussi.

Par contre pour tous les metaleux, et je dis bien TOUS, il vous faut écouter « La bataille de Zoug-Amag-Zlong ». Après une intro narrée (qui vous fera bien rire d’ailleurs), une guitare électrique et une batterie viennent s’incruster et nous proposer un passage musical bien speed avec des solos de tueurs et superbes pendant presque 8min. Bien évidement il y a du chant, guttural, clair et aussi féminin ; Un vrai bonheur que l’on écoute encore et encore. Et le passage chanté en anglais façon Rhapsody… avec l’accent français bien prononcé (et c’est exprès…) : énorme. Le « bonus live » plaira aussi aux plus bourrins et bourrins tellement le refrain est simple : « F**k You ! ».

Revenons un peu sur les deux premiers albums. Il s’agit de tous les sketches et chansons du Naheulband mais avec ces fameux intermèdes elfiques. Ces intermèdes sont en fait des sortes de pubs ventant les mérites des efles (logique) tout en partant en c*****e. On aura aussi droit à des intro différentes et des variantes selon les pistes. Deux cds qui se laissent écouter volontiers d’ailleurs.

Bref, si vous êtes fans d’heroic fantasy, de bonne musique, d’humour, de bières et que vous voulez passer un bon moment voire plusieurs seul ou entre potes ; ce box est pour vous et vous donnera la patate à coup sur. Et comme le dit si bien le Ranger pour ceux qui n’aiment pas : « Tu pues ! Ta mère aime Narnia ».
 
Critique : Lionel
Note : 9/10
Site du groupe : Site Naheulbeuticus
Vues : 5045 fois