Chronique

BLANC FACES - FALLING FROM THE MOON / Frontiers records 2009

Les frères Le Blanc sont de retour quatre ans après un premier album fort prometteur. Un deuxième opus inattendu que je reçoit avec joie et sans a priori, et qui je l'espère mettra du baume au cœur !

L'entrainante « I come alive » déboule et nous remémore l'ambiance du premier album avec ce Rock Fm teinté de Journey et autre Foreigner, Boston... Quel plaisir de réentendre la bonne voix de Robbie qui nous rend tout sourire. Le refrain nous rappelle les grands tubes de Neal Schon, qui se chante tout seul. Après un tel titre « Falling from the moon » débute bien plus calmement et enivre votre univers. Mais tout cela se transforme en un bon titre rythmé gavé jusqu'à la moelle de mélodies sucrées irrésistibles !
Avec « I swear to you » on nage toujours dans ce bain de mélodies légèrement rythmées et mises en avant par une production monstrueuse ! Alors oui ici on ne réinvente pas le style, mais c'est tellement rare de trouver encore des groupes qui procurent autant de joie à l'écoute de ses titres que ça en vaut plus que la peine d'en parler ! Il était temps pour eux de nous présenter leur ballade, un exercice obligatoire dans ce domaine là. Il faut dire que « Everything » a tout pour elle, un pur cliché des slows des 80's. Un agréable moment qui pourra rappeler des tendres moments aux plus nostalgiques.
« It's all about to love » ne gâche en rien votre sentiment avec un titre acoustique, rythmé, qui met l'ambiance bien aidé par un chant hargneux et communicatif ! Et oui l'expérience des Frères Le Blanc dans le domaine transpire à chaque note, quel talent ! On re-calme le jeu par un mid tempo tristounet « Goodbye summer ». Un peu de mélancolie à l'idée de la fin de l'été (et oui fini les décolletés et autres mini-jupes, ça déprime !!) qui ne vient pas vous plomber le moral.
Dans un registre fort 'ambiancé' « Deep in the heart » nous fait voguer au grè des douces mélodies enivrantes qui vous donnent des envies de rencontres intimes. Un super titre dont on ne se lasse pas. « Don't take it away » remet le rock au goût du jour, certes encore en parcimonie mais, ce présent est à noter tant il apporte le plus nécessaire à cette chanson.
Le sourire envahit votre visage et « Like a believer » ne le fera pas tomber. Un pur titre qui tue de la mort, et va faire rocker fort dans les chaumières. À vos pas de danse favoris, à vos culs tortillants, oui un titre pour bouger son corps et s'éclater jusqu'à épuisement total !! Pour se remettre de ce grand moment de mouvement intense « Light of the world » va vous éclairer. Trève de plaisanterie douteuse, nous avons affaire ici à une pseudo ballade, qui passe allègrement bien.
Si les moments soft ne sont pas pour vous, la remuante « I will » va vous combler et si vous aimez les refrains mélodiques, elle va vous ravir !! Pour conclure nos Américains nous ont concocté une ballade, douce et sensible qui émouvra chaque auditeur ! « Fly », est une manière de marquer les esprits ! Quel pied !

Conclusion : Blanc Faces frappe juste à nouveau avec ce deuxième opus en tout point remarquable. Un voyage jouissif dans le monde du rock Fm qui vous procure énormément de bonnes sensations ainsi qu'un mélange d'émotions rarement atteint. Rien à dire de plus que délectez-vous aussi de ces bienfaiteurs !
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 4841 fois