Chronique

BRUCE KULICK - BK3 / Frontiers records 2010

Après 5 années d'inactivité solitaire (non pas ça bande de cochonS !) ? Bruce Kulick (le frère de Bob) guitariste émérite connu pour son travail avec Meat Loaf et Kiss, arrive en ce tout début d'année nouvelle, avec un album solo tout frais. Un voyage somme tout intéressant agrémenté de quelques invités !

Dès le début le ton est donné avec un « Fate » entrainant. Un très bon hard rock chanté par Mr Kulick qui sans éblouir, fait bien son travail. Le refrain rappelle presque les Guns N Roses. Ça envoie des pieds pour notre plus grand bonheur. Pour « Ain't gonna die » notre premier invité et pas des moindres débarque, puisque c'est notre chauve-souris préférée (non pas Batman): Gene Simmons (Kiss) pour un Mid tempo, sympathique, qui bien sûr fait penser au Baisé mais comment faire autrement ! À nouveau un très bon titre à se mettre sous la dent, qui nous permet de passer un bon moment.
« Friend of mind » voit John Corabi (Motley Crue) venir prêter main forte au micro, avec une chanson mélodique, limite ballade, qui ne casse pas des briques mais reste fort agréable, bien aidée en cela par un refrain percutant. La fin plus rock chauffe, chauffe !! Un petit « Hand of the king » avec Nick Simmons (Le fils de Gene et toujours pas de Batman !), vient à nos oreilles. On peut dire que le rejeton à des similitudes fortes étonnantes avec son padré ! La chanson en elle même est un bon mid tempo plutôt lourd comme on les a connu chez Kiss avec Mr Simmons !
« I'll survie » est cette fois-ci la vraie ballade. Là encore l'ombre de Kiss demeure des plus présente. Pas que cela soit gênant mais quand même, ça manque de personnalité pur. Par contre l'idée de sonner plus 70's un brin psychédélique est une bonne idée. Doug Fieger (The Knack) arrive en même temps que la gentillette punkisante « Dirty girl ». Une chanson sans fioriture qui fait son effet immédiatement. Ceci me rappelle presque Loaded le groupe de Duff McKagan. On continue sur la ballade Us « Final mile » qui là encore sent le Kiss à plein nez ! Pas des plus marquant même si notre homme a assez d'expérience pour nous servir des recettes miracles qui fonctionnent toujours.
Là avec « I'm a animal » on reprend le bon titre chaud comme la braise bien interprété par un Tobias Sammet (Edguy / Avantasia) en voix !! Eric Singer (Alice Cooper / Kiss) quant à lui est venu cogner les futs pour son vieil ami ! L'un des meilleurs titre de l'album ! « And i know » nous remet le titre mélodique semi acoustique très Us lui aussi au goût du jour. Encore une fois tout le talent de compositeur transpire ici pour nous réussir un titre avec une recette usée jusqu'à la moelle !
Avec « Between the lines » Bruce se dégourdit les doigts dans une instrumentale avec pas moins que Mr Steve Lukather (Toto) pour ce duel fort mélodique et tout en finesse ! « Life » fini cet album sur quelques douceurs, grâce à la ballade western, qui fait son petit effet.
Un petit bonus existe celui-ci se nomme « Skydome », c’est une intrumentale Hard rock somme toute classique, mais qui finalement manque assez à cet opus.

Conclusion : Bruce nous a sorti un album intéressant, simple et agréable à qui il manque un brin de personnalité et de rythme endiablé pour me combler pleinement. Un bon moment à l'écoute de ce skeud que je n'attendais plus ! Pas décevant mais peu mieux faire
 
Critique : Guillaume
Note : 7.5/10
Site du groupe :
Vues : 3887 fois