Chronique

TROLL - NEO SATANIC SUPREMACY / Napalm Records 2010

Mesdames et Messieurs, bien le bonjour. De retour au pays des fous : la norvège. Et là, étrangement, nous allons découvrir un groupe de black ! Etrange, hein un groupe de black norvégien. Donc le groupe concerné est le groupe culte TROLL. Avec son charismatique leader NAGASH. Ancien DIMMU BORGIR, ancien KOVENANT. Avec son ex batteur qu’il n’est nul besoin de présenter, en l’occurrence HELLHAMMER. Groupe formé en 1992 par NAGASH, l’année de ses ……. 14 ans. Il avait pas de poil et il était déjà totalement fondu. Ca me conforte dans mes opinions, les aurores boréales ne sont pas saines pour notre hygiène mentale. Donc cet album qui sort après une interruption du groupe de presque 10 ans s’intitule NEO SATANIC SUPREMACY. Tout un programme, chers auditeurs. A nos chèvres !

TIL HELVETE MED ALTE. Nappes synthés aussi accueillantes qu’un crâne ensanglanté. Un morceau de black efficace où le clavier vient nous suppléer toutes ces ambiances d’une main de maître. Toute la dimension de la musique en est changée. Le son est bizarrement très propre pour un groupe de black norvégien. Même très audible. Etrange mais Ô combien agréable.
ALT FOR SATAN. Le clavier est très présent pour le plus grand bonheur de la musique. Les ambiances, réellement très prenantes. La composition, les arrangements et l’interprétation de grande qualité. Un excellent black métal.
GA TIL KRIG. (il s’étouffe la, non ?). Nous voilà plongés en plein film d’horreur. Du riff old school plein les gencives. Mais le son, la production et les arrangements les rendent très actuels. Pour notre plus grand plaisir.
BURN THE WITCH. Décidément, les sorcières ont jamais eu la vie facile et ça continue. Après la chasse, on les brûle. Les pauvres. Trèves de galéjades, ventrequé ! Ici le côté vieille école prédomine vraiment. Mélodies, vieux son, clavier enregistré trois pièces a côté. Je trouve que cela contraste un peu avec le reste de l’album mais cela reste tout de même un très bon morceau de black.
MORKETS SKOGER. Un EXCELLENT morceau. Des idées surprenantes. Des arrangements épiques. Du black métal comme je n’aurai jamais pensé en entendre. La violence et la mélodie. La brutalité et la finesse. La force et la subtilité. On dirait une pub pour le café !
HVORN TAKKEN LIGER SA TRIST OG GRA. C’est pas un titre, ça ! C’est les dernières volontés du pendu APRES sa pendaison ! Bref .. Encore un morceau très travaillé. Des ambiances quasi new wave au clavier qui viennent parachever le tableau. Un autre excellent morceau.
NEO SATANIC SUPREMACY. Retour dans le black brutal. Exercice qu’ils pratiquent magnifiquement, d’ailleurs . Limite thrash par moments, un morceau de haut niveau empli de rage, de violence. A écouter au réveil. Quand on veut dézinguer son patron d’entrée de jeu en arrivant au boulot, par exemple.
AT THE GATES OF HELL. UN morceau épique, des atmosphères froides comme les flammes de l’Enfer. Ca tombe bien, on est en plein dedans. Très bon morceau.
SMERTENS RIKE. De nouveau dans le black à l’ancienne avec une constante à la double à 12 563 à la triple croches.Brutal, mélodique, macabre.Du bon black métal comme on s’attend à en écouter.
AGE OF SATAN. Marrant, je croyais qu’il avait pas d’âge celui-là. La clôture se fait sur un morceau dans la pure lignée black. Un morceau mignon comme tout. Limite festif.

Pour synthétiser tout ça. Un son très travaillé, des compositions très bien articulées avec des idées qui accrochent et qui en font un excellent album de black métal. Je mettrai un plus sur la présence du clavier au sein des morceaux. Très présent, très utile, judicieux. L’actualisation du black old school passe par des albums comme celui-ci. A écouter. Vraiment. SATAN RULES !
 
Critique : Burno
Note : 7.5/10
Site du groupe : My Space officiel
Vues : 5457 fois