Chronique

BRIAN HOWE - CIRCUS BAR / Frontiers Records 2010

Pour ceux qui ne connaissent pas le monsieur, Brian (pour les intimes) a été le digne successeur de Paul Rodger (Free – Queen) au sein de Bad Company. Après plusieurs albums au sein de cette formation, Brian propose maintenant un nouvel album solo pas moins de treize années après son prédécesseur Touch.
Une rondelle produite pas Rafe Mc Kenna connu pour son travail au près de grands tels que Giant, Tesla ou encore Bad Company.

De tels projets solos mis en avant via Frontiers Records sont rarement productifs. Je veux dire par là que c’est une remise en avant des grands des années 80 histoire de marquer le coup et de grossir le catalogue du label. Un sacré catalogue soit-il dit en passant.
Bien évidemment, connaissant le groupe dans lequel Brian Howe a évolué, il en allait de soit que cet album allait être dans la même lignée. Et sans grande surprise c’est le cas. On a droit a du bon rock mélodique avec une production monstrueuse. Les quatorze titres s’enchaînent sans soucis. Le problème vient du fait que musicalement, ça tourne un peu en rond.

C’est loin d’être mauvais, au contraire, mais cette rondelle est bien loin d’apporter un brin de fraîcheur à ce style de musique déjà bien complet qui a été vu et revu.
Niveau chant, la performance de Brian est impeccable et procure de très bonnes sensations mais son timbre appuyé par cette ligne musicale assez plate et droite rend les choses un peu difficiles.

En bref, un album sympa mais qui évolue dans un domaine saturé. Le manque d’originalité des titres feront de cette rondelle qu’un attrait pour les fans mais pas pour les personnes souhaitant s’ouvrir à des nouveaux horizons.
 
Critique : Lionel
Note : 5/10
Site du groupe : site de Brian Howe
Vues : 4837 fois