Chronique

GRAND MAGUS - HAMMER OF THE NORTH / Roadrunner Records 2010

A la vue de la pochette et au titre de l’album, on peut se douter clairement du style de metal joué par GRAND MAGUS : c'est-à-dire du True Metal. Un style saturé de par le nombre croissant de formations influencés par les pionniers, les suédois HAMMERFALL.
C’est donc avec curiosité que mes oreilles se plongent dans cet univers mystique et nordique. En effet, pour le côté nordique, pas de surprise, le groupe est originaire de Suède. Original non ?!

« I, the jury » débarque avec un grand cri et du gros son pour se lancer dans un titre de true metal racé et prenant. Ca balance bien, surtout que le son est énorme. La voix de JB aide aussi, faisant oublier le côté aigu et envolé de Joacim Cans (ce qui est casse pied par moment). Ici, la voix est plus lourde et railleuse tout en restant claire. Le title track « Hammer of the north » se pointe à l’aide de la basse pour nous plonger dans un univers lent mais guerrier. On sent la tension monter en nous et notre tête se met à bouger d’elle-même, s’imprégnant de la musique.
Des chœurs raisonnent pour annoncer « Black sails ». La guitare se joint à eux et c’est un mid tempo quasi épique qui se crée, histoire de changer de registre et d’ouvrir de nouvelles portes. Après le calme, la tempête. Et ici c’est « Moutains be my throne » qui s’en charge. Ca ne fuse pas à deux cent à l’heure mais l’énergie donnée dans ce mid tempo est impressionnante. Du bon metal rock couillu. Cette fois-ci les hostilités sont lancées. Odin risque de débarquer avec ce « « Nothern Star » qui fuse et où JB excelle au chant. Vraiment prenant. Un titre qui fait mal et qui va déchirer sur scène avec son refrain dévastateur.

On se pose un peu après cette avalanche. « The lord of lies » arrive avec lenteur dans une ambiance pesante. Un titre lent, qui est bon mais qui gène un peu au milieu des autres, car il dénote trop. Reprise du tempo maintenant. « At midnight they’ll get wise » envoi du pied et pulse bien. La puissance est là, représentant parfaitement ce style musical. Energie, puissance avec une touche d’épique. « Bond of blood » prolonge cette sensation avec un côté un peu plus heavy rock avec de bons riffs guitare et un couplet monstrueux, tout comme le titre suivant « Savage Tales ».
Pour conclure cette rondelle, le vent souffle donnant une ambiance ténébreuse. « Ravens guide our way » démarre alors calmement et avec lourdeur pour nous procurer des frissons.

Ce « Hammer of the north » est un bon album de true metal qui se démarque du côté gnan gnan et parodique de HammerFall de part son côté plus mature, et sa musique plus agressive. Sans oublier une production propre et efficace mettant en valeur toute la musique et le chant.
 
Critique : Lionel
Note : 8/10
Site du groupe : Myspace de Grand Magus
Vues : 4835 fois