Chronique

AKENTRA - ASLEEP / Autoproduction 2010

Notre plante carnivore française est de retour pour leur deuxième effort, après la sortie de leur maxi « IV.IV.IV » en avril 2009. Depuis ce maxi, le groupe s’est vu être complété de deux nouveaux membres : Habib Illas et Thomas Boileux, tous deux à la guitare.

Avec ce premier album, le groupe poursuit dans la même lignée musicale à savoir du new metal mélodique. Un sacré mélange vous me direz. Les influences de cette formation sont en effet très variées. On a droit majoritairement à du gros heavy metal mélodique avec des guitares omni présentes, nous offrant des lead tranchants, accompagnés par une rythmique bien mélodique, se donnant une réelle opposition mais qui au final s’uni parfaitement, nous plongeant dans un univers musical des plus percutant. On voyage entre mélodies orientales, heavy plus teuton et metal plus agressif.
Pour ce qui est de la batterie, elle aussi fait son effet et on ressent immédiatement le travail fourni au niveau de la production : un son propre et agréable, loin des sons claquants et secs des autoproductions en général.
Les compos s’enchaînent avec aisance dans un registre agressif et dynamique qui nous entraîne avec ce côté new metal, qui se voit être agrémenté de passages plus posés et plus délicats aussi comme sur « Alone » par exemple.
Le point qui gène un peu plus vient de la voix, non pas que Lucia chante faux mais principalement du fait que par moment ça ne colle pas trop avec le style musical. Sa voix est en harmonie avec la musique lorsque les morceaux se trouvent être plus virulents et envolés. Lors des passages plus posés, c’est un peu choquant.

Conclusion : pour une autoproduction, le résultat est bluffant. Il y a des groupes signés qui peuvent prendre exemple, et je dis ça sincèrement. Pour ce qui est des compos, elles sont bien faites et prenantes, mais un peu trop linaires sur la longueur.
 
Critique : Lionel
Note : 7/10
Site du groupe : Site de Akentra
Vues : 5319 fois