Chronique

MOTORHEAD - THE WORLD IS YOURS / EMI 2010

L'infatigable Lemmy débarque en cette fin d'année festive avec un nouvel album de Motorhead. Sans plus attendre découvrons ce nouveau méfait gavé de bon rock !!

Pas le temps de perdre la main que le « Born to lose » arrive pour nous donner notre dose de rock graisseux qui tue toujours autant !! Lemmy ne perd rien de sa bestialité et ses acolytes Mikkey Dee et Phil Campbell sont toujours là pour faire parler la poudre. On accélère le rythme pour un vénéneux « I know how to die ». Je suis toujours impressionné par l'énergie dépensé par ce groupe et le fait qu'il ait toujours cette niaque malgré les années passées.
« Get back in line » ne lâche rien de cette débauche de décibels. Malgré le fait que ce groupe n'évolue pas il reste toujours aussi extraordinaire et quel immense plaisir de se frotter à ses nouvelles compos toujours aussi bonnes. Et bien il semble qu'encore une fois Lemmy ne veut pas ralentir le rythme et c'est ça qu'est bon puisque « Devil's in my hand » poursuit avec entrain cet opus même si elle semble un peu longue sur la fin.
Un peu de bon blues avec « Rock n roll music » qui nous fait replonger dans les 60's. Plus rigolotte qu'autre chose elle fait son petit effet. « Waiting for the snake » reprend un peu de sérieux sur un mid tempo plus lourd qui passe très bien. Un titre efficace.
Toujours dans cette veine lourde et malsaine « Brotherhood of man » vous glace le sang. Rarement Motorhead aura été si malfaisant et sinistre ! Du grand art ! « Outlaw » remet du rock plus 'soft' sur le devant de la scène même si un esprit particulier lorgne autour de ce titre. A noter un très bon travail de Mikkey Dee à la batterie.
« I know what you need » reprend le rock festif sans prise de tête puis « Bye bye bitch bye bye » termine sur un rock décapant speedant à mort dans une joie communicative.

Conclusion : Motorhead ne s'arrête pas de nous faire plaisir avec sa musique toujours aussi sincère et communicative. Un énième opus réussit qui va tourner et tourner encore et encore.
 
Critique : Guillaume
Note : 7/10
Site du groupe :
Vues : 4867 fois