Chronique

SYMAKYA - MAJESTIC 12: OPEN FILES / Fantai' Zic 2011

SYMAKYA est un groupe de metal prog symphonique qui a vu le jour en 2009 à l'initiative de Matthieu Morand (Elvaron, AkromA), Kevin Kazek (Seyminhol) et Thomas Das Neves (Heavenly). Le concept de l’album ? La manifestation des extra-terrestres dans l’histoire, le tout boosté par une détermination commune à ce trio : la passion pour la musique et cet engouement vers le paranormal.
Pour accentuer et perfectionner ce thème, le groupe a effectué de nombreuses recherches, ce qui lui a permis de travailler sur ce premier essai, avec des compos des plus originales, expliquant ces apparitions, dans un ordre chronologique.

Ce côté mystique est retranscrit dans une musique des plus efficaces. Le mélange des influences et venues de chacun des musiciens nous offre un panel de grande classe, sans pour autant pomper ou copier les grands noms du metal. Chose peu aisée vu le nombre de groupe existant à ce jour.
Allant de passages progressifs (lents ou envolés) à des moments plus rapides et racés, Symakya nous propose tout au long de ce voyage temporel une escapade musicale variée et attrayante, le tout dominé par un fond de metal symphonique.
Le travail sur les orchestrations et les arrangements est aussi surprenant. Tous les instruments se font entendre avec facilité et intensité, amplifiant le côté surnaturel.

Les musiciens :
Commençons par Kevin (chant). Sa performance vocale est des plus appréciable, allant du chant haut perché au passage plus posé et délicat. Une bonne aisance et prestation.
Pour ce qui est de Matthieu (guitare), ici encore les compos proposées sont bien solides, tout comme son jeu. Que ce soit sur le côté rythmique ou en lead, une bonne dose de fraîcheur en ressort.
Pour le dernier membre de la troupe, Thomas (batterie), il confirme les impressions qu’il avait donnée dans l’album Virus de Heavenly. Il maitrise bien son instrument, et nous offre une bien bonne performance à travers ces dix compos.
Petit clin d’œil au passage, on remarquera l’apparition pour un solo de son ami de longue date Olivier Lapauze (Heavenly) sur le titre « Human God ? ».

Niveau production, un gros son parfaitement adapté. Il faut dire que ce n’est pas moins Simon Oberender (Epica, Kamelot, Edguy, Avantasia) qui a fait le mix, et Sascha Paeth (Angra, Kamelot, Epica, Rhapsody Of Fire) qui a fait le mastering, le tout au Gate Studio.

Track liste: 01. Genesis – 02. First Disturbing Contact – 03. Other Keys – 04. The Inner Control – 05. Under The Banner Of Faith – 06. Messengers Of The Verb – 07. Of New Idols – 08. Supervision: Code 1945 – 09. Human God? – 10. Disconnected: End Of Process


Conclusion : une très bonne surprise que cet album et cette nouvelle formation française. A découvrir et à suivre !
 
Critique : Lionel
Note : 8.5/10
Site du groupe : Site de Symakya
Vues : 4836 fois