Chronique

JOURNEY - ECLIPSE / Frontiers records 2011

Enfin le voici !! Oui je n'en pouvais plus d'attendre le nouvel album du légendaire Journey qui après un très bon Revelation, qui intronisait le formidable Arnelle Pineda, nous aura fait poiroter trois longues et inhumaines années !! Alors sans plus attendre fondons sur cette galette très bien mis en valeur par sa pochette !!

On attaque d'entrée avec un « City of hope » qui démontre deux choses. 1: Le son est monstrueux, la prod de Kevin Shirley (Iron Maiden / Black Country Communion) est plus que parfaite !! 2: Neal Schon a pris les choses en main et démontre qu'il en a encore sous le coude ! Donc vous l'aurez compris ce nouveau Journey débute très fort. Je n'ai pas encore parlé de la perle Philippine mais il nous éclabousse de son immense talent comme le grand Steve Perry en son temps. « Edge of the moment » continue sur des terres plus rythmées pour nous sublimer. Je ne pense pas me tromper en disant que l'inspiration fut plus que présente lors de la composition de l'album ! Un extraordinaire titre qui à mon avis deviendra un très grand titre du groupe !!
A peine remis de tout ça que « Chain of love » s'empare de nous. Quelques délicieuses notes de piano arrivent, on pense durant un moment à Magnum, puis la magie Journey fait son apparition pour encore une fois nous faire voyager dans l'univers de la mélodie pure et dure !! Quelques intonations orientales joliment saupoudrées puis Arnelle devient exquis lors du refrain. Place à la ballade avec « Tantra » qui évidement est des plus réussit. De plus le groupe a réussit à ne pas tomber dans des travers trop évidents et donc nous livre une composition classieuse.
« Anything is possible » va poursuivre cette avalanche de mélodies et de bien-être musical avec une Aor song des plus classique. Les maitres ont encore parlé ! Intro inquiétante pour « Resonate » qui nous offre un mid tempo à nouveau inspiré et mis en valeur par un chanteur des plus talentueux. Une ambiance plutôt mélancolique sort de cette sublime chanson qui marque les esprits.
Place à l'acoustique « She's a mystery ». Un changement d'ambiance qui nous rapproche des titres de Toto. Rien à reprocher à notre combo qui foisonne de bonnes idées depuis le début surtout quand la fin devient plus électrique : un vrai délice !! Le rock reprend ses droits sur un « Human feel » endiablé. Hum que c'est bon de se laisser aller sur des rythmes aussi communicatifs. Rien de bien nouveau mais de la très bonne musique simplement délectable.
On garde un rythme soutenu sur « Ritual » qui nous permet de taper du pied comme un petit fou et s'éclater sans arrière pensée ! Bref que du bonheur ! Deuxième ballade avec « To whom it may concern » qui comme le reste est tout simplement parfait. Jamais Journey n'avait été aussi grand !
« Someone » s'envole sur des rythmes chauds, gonflés par quelques cuivres bienvenus. Un coup de peps qui parcours tout ton corps ! On termine avec « Venus » une outro instrumentale histoire de mettre encore un peu plus en évidence l'excellent Neal Schon et sa guitare.

Conclusion : un véritable sans faute, oui malgré toutes ses années Journey garde encore de l'inspiration et ce talent intact pour nous pondre des albums exquis !! À savourer sans crainte et surtout sans aucune modération !!
 
Critique : Guillaume
Note : 9/10
Site du groupe :
Vues : 1293 fois