Chronique

DORO - CLASSIC DIAMONDS / AFM 2004

Voilà le nouvel album de notre ‘mamie’ du métal. Pour ceux qui ne la connaissent pas, sachez qu’elle participe à la scène Heavy Metal depuis 1985 avec Warlock avant d’entreprendre sa carrière solo en 1989. Pour cette dixième rondelle en solo, rien n’a été laissé au hasard :
Enregistrement avec l’orchestre symphonique du ‘Classic Night Opera’
Une tournée en Allemagne & en Suisse avec cet orchestre
L’enregistrement d’un DVD.
Au passage, le magazine Metal Hammer en a profité pour sortir un numéro spécial de 140 pages sur madame DORO PESCH. A noter que cet album est une sorte de ‘hit collection’ avec quelques petits bonus… Aller je m’y mets.

On commence avec le très bon « I Rule The Ruins ». Une intro puissante et symphonique. J’ai bien compris que les arrangements vont être énormes. Et là l’arrivée de Doro au Chant : sublime. J’adore sa voix. Ce titre bien rock nous porte et nous fait headbanguer. Les passages solos sont magnifiques, la présence de la batterie donne encore plus de puissance et de beauté à ce morceau.Deuxième titre : le superbe « Metal Tango ». Voulez-vous danser avec moi ? Pas besoin de décrire entièrement ce titre, vous aurez tous compris de quoi il s’agit rien que par son nom. Amenez vos parents et qu’ils écoutent ce ‘bruit’ comme ils ont l’habitude de me dire.
Le troisième titre n’est autre que la reprise de Judas Priest « Breaking The Law », en duo avec Udo Dirkschneider. Alors là accrochez vous car moi, j’en revient pas encore de cette cover. C’est une véritable tuerie. Un début bien soft à la guitare sèche, version ballade . Ca change mais on s’y habitue vite. Et là arrive le break et le couplet : tout l’orchestre pointe le bout de son nez et me mets une baffe comme jamais je n’ai eu encore. C’est le top du top. Et le duo Doro / Udo… je vous raconte même pas. Ils sont vraiment rock n’ roll ces vieux ! Pas le temps de se remettre de mes émotions qu’on enchaîne sur le hit « All We Are ». Le refrain est simple, direct et qu’est-ce que c’est bon ! Un bon morceau heavy.
Mais c’est pas tout, voilà que l’énorme ballade guerrière « Für Immer » arrive. Une des meilleurs ballades qui existe à ce jour. Elle est vraiment belle, appuyée par la douce voix de Doro, et, une batterie guerrière qui enfonce le clou. Un hit, un must. Un morceau à découvrir sans faute.
Le titre suivant à fait l’objet du EP présentant l’album. Il se nomme « Let Love Rain On Me ». Une nouvelle ballade très FM. C’est bien mais on ressent moins la présence du Classic Night Orchestra. Un bon choix pour ouvrir l’album à un public large, mais moins intéressant pour les fans de heavy.
C’est au tour de la très courte et simple « Burn It Up » (2min27sec). On revient dans un registre plus heavy, plus électrique qui me redonne un peu de jus pour la suite de cet album après cet arrêt sur « Let Love Rain On Me ».
« 1000ex Gelebt » arrive dans une ambiance ressemblant beaucoup à « Für Immer » mais ça sera tout. Une suite plus calme avec un duo piano / chant accompagné de violons plus tard. L’ambiance retombe une nouvelle fois, même s’il n’y a rien à dore sur la prestation de l’orchestre.
« I’m In Love With You » est une nouvelle ballade (encore !). Il’ n’y a quand même rien à dire sur la beauté du morceau. Si vous désirez emballer une fille/garçon ou votre copine/copain avec une chanson venant du domaine ‘metal’ choisissez ce morceau. D’ici qu’il parle anglais ou qu’il comprenne à peu près les paroles, l’affaire est dans le sac.La guitare sèche se pointe pour ouvrir le morceau « Undying ». Un morceau aux influences hispaniques, calme et apaisant pour pas changer.
« Love Me In Black » est un morceau…. ? Allez cherchez un peu ! Et oui vous l’aurez deviné, c’est encore une ballade. Je vais me répéter mais tant pis : un joli morceau, avec une mélodie superbe, mais qui a pour effet d’être un somnifère à force. Ce qui est dommage car au milieu de plus de titres heavy et puissants il serait plus qu’appréciable. Car là avec toutes ces ballades, cela devient lassant.Le dernier titre de cet album sera un bonus nommé « Always Live To Win ». Un titre qui me plait, car il faut de la volonté pour réussir dans la vie. Et là on se réveille car le morceau puissant, bien rock, et il nous réveille aussi. Une bonne fin sur ce titre péchu et électrique.

Conclusion : Un album un peu décevant. La première partie est énorme, mais il y a vite un trou avec toutes ces ballades qui cassent le rythmes, et qui à force nous lassent. C’est dommage car le travail des musiciens est tout simplement énorme. Pour les fans de Doro.
 
Critique : Lionel
Note : 7/10
Site du groupe :
Vues : 4628 fois