Chronique

HOUSE OF LORDS - BIG MONEY / Frontiers records 2011

Comme un coucou suisse (à la sauce Américaine), House Of Lords revient aux affaires deux ans après une pure tuerie qui dépassait tout ce que nos Américains ont pu faire aujourd'hui. Une pression supplémentaire pour ce nouvel opus !!

Pour débuter rien de mieux que la title track ! Un mid tempo dans la grande tradition du groupe arrive et permet de constater qu'ils ont toujours de bonnes idées. « One man down » ralentie le rythme sur un fond vieux blues. Un bien bon morceau que voici.
Avec « First to cry » on nous offre un pur morceau d'Aor qui passe bien mais reste sans grand plus. Peut être un peu trop facile. On relève un peu plus le niveau avec un « Someday when » plus complet. Certes sans grande surprise il reste tout de même attachant.
« Searching » se la joue hard Fm à fond les ballons. Un domaine dans lequel le groupe excelle mais tout cela reste trop prévisible. Dommage !
On retrouve du très grand sur un « Living in a dream world » aux consonances orientales (très proche d'un Gate of Babylon de Rainbow !!) des plus exquis !! Une pure tuerie qui redonne le moral. Vite la suite avec la ballade « The new time I hold you » qui fait trop larmoyante pour être convaincante ! A oublier.
Un petit « Run for your life » histoire de remettre les pendules à l'heure !!?? Et bien presque car ce Hard Fm caractéristique envoie bien et te fait taper du pied mais il reste un manque flagrant de nouveauté. « Hologram » poursuit dans les mêmes idées mais le talent de Jimi Bell fait du bien à cette chanson (quel solo de virtuose !!). Du pur régal !!
« Seven » enfonce encore un peu plus le clou avec un titre rythmé et des plus efficaces ! On semble plongé à l'époque de Sahara avec ce titre !! Il semblerait que le groupe nous ait réservé ses meilleurs titres pour la fin car « Once twice » envoie terriblement elle aussi !!
On termine sur un « Blood » sympathique taillé pour ce genre d'événement.

Conclusion : House Of Lords vient de sortir un album très plaisant à écouter mais qui souffre de la comparaison de son ainé trop dur à relever. Bref un album pour les fans.
 
Critique : Guillaume
Note : 7/10
Site du groupe :
Vues : 4841 fois