Chronique

LAST AUTUMN’S DREAM - II / FRONTIERS RECORDS 2005

1 an après leur 1er album Last autumn’dreams réédite le coup avec II.Un changement s’est produit puisque les ex futurs membres d’Europe sont partis laissant leurs places aux musiciens de Talisman dont Marcel Jocob (basse ex Malmsteen, space odyssey) et de Crystal blue.
Un album de hard mélodique aux sonorités FM qui débute par l’excellent mid tempo « brand new life » qui nous fait découvrir leur paysage musical et la magnifique voix de Mikael Erlandsson qui nous éblouit. Un titre calme et envoûtant, qui nous mène à la hard FM « lost in your love », emmenée par l’excellent guitariste Andy Malecek (ex Fair Warning). Cette chanson donne la pêche et rappelle justement Fair Warning.
En 3eme la rock « heat of émotion » nous replonge 20 ans en arrière en plein période FM à l’époque où régnait sur les ondes Europe et Bon Jovi, puis la première ballade « so much love in the world » nous ému dès les premières notes de piano. Mikael excelle dans ces doux moments.
Puis deux titres rock prennent le pas « helpless », et « this gotta be love » toujours sympathiques et pas prise de tête. Ils confirment le talent de ce combo suédois mélodique, gai et facile d’accès sans être rébarbatif.
D’ailleurs pour changer un peu nous revoilà dans le bon vieux FM des 80’ avec « up in paradise » et son coté enchanteur que confirme la très rock « over and out ». A noter les refrains super simples qui te trottent dans la tête toute la journée avec leurs mélodiques calibrées pour te prendre le cerveau comme otage pour de longs moments.« (Alway be) you and i » est la seconde ballade perçue : guitare sèche et cette voix qui me rappelle celle de Meat Loaf. Un bon moment doux et sensuel, mais qui ne devrait pas se passer seul (au fait vous pouvez me contacter pour la compagnie).
Aller on repart avec la tonitruante « runnig » qui rock fort (ah ah ah !!!) et vous donne des envies de bouger comme un fou.
« Round and round » est un bien sympatoche : mid tempo rock, avec sa mélodie de guitare fuyante qui se rapproche d’un certain Brian May (Queen) puis la FM « keep falling » ; bon tombe un peu à plat c’est quand même le 12eme titre, ça commence à faire, heureusement que le solo d’Andy est merveilleux. Pour finir une dernière ballade « a place to hide in town » qui rappelle une nouvelle fois le travail solo de Brian May (bon il y a vraiment pire) une nouvelle fois sensuelle et touchante, portée par la voix de Mikael qui est superbe.
Conclusion : un bien bon album de rock mélodique très sympa à écouter même s’il peut paraître un peu longué sur la fin. Un très bon groupe technique et mélodique armé d’un très bon chanteur, qui je l’espère continuera à nous pondre de temps en temps des opus comme celui là pour nos petites oreilles amatrices de belles mélodies
 
Critique : Guillaume
Note : 7/10
Site du groupe :
Vues : 5386 fois