Chronique

MACHINE HEAD - UNTO THE LOCUST / Roadrunner 2011

S'il y a bien un album qui était attendu c'est bien celui-ci !! Quatre ans après un 'The Blackening' des plus extraordinaires, Robb Flynn et sa bande ont fort à faire pour remplacer un pur bijou toujours aussi existant. Alors que vont nous offrir nos sauterelles ?!!

Intro A Capella des plus étonnante pour « I am hell (Sonata in C#) » qui déboussole déjà l'auditeur. Par contre la suite est du pur et dur Machine Head. Un riff qui déboite, une vitesse d'exécution époustouflante, oui M.H est toujours aussi bon !! Le duo Flynn/ Demmel envoie du lourd et notre cogneur maison Dave McChain est d'une puissance énorme. Un morceau fleuve qui change d'atmosphère sans jamais ennuyer ni même faire retomber la pression ! Après une telle première tornade « Be still and know » prend le relai pour nous faire encore bien mal !! Malgré son intro plutôt cool, la suite elle, est bel et bien virulente. C'est lourd, c'est méchant et ça fait du bien !!
Si depuis le début vous n'êtes pas encore convaincu voilà « Locust » qui devrait mettre tout le monde d'accord !! Une sorte de single ultra efficace qui ne laisse pas indifférent ! Une pure bombe de Trash métal lourd qui va faire du bruit sur scène. « This is the end » n'est pas un titre prémonitoire malgré sa jolie et tendre guitare sèche en introduction. Non la suite speed à donf et t'arrache les cervicales ! Là encore sur scène avis de tempête !! Un album qui monte en puissance et tient toutes ses promesses !!
Intro soft stylée rock Us pour un « Darkness within » étonnant là encore, puis tout revient à la normale. Enfin presque. Une sorte de 'ballade' qui fait un bien fou dans cette avalanche de Trash brutal ! Machine Head démontre qu'il sait aussi être touchant voir émouvant.
Départ guerrier pour « Pearls before the swine » qui s'envole dans des contrées Trash énervé et speed. Oui du pur et dur !! A nouveau MH tape juste et les quelques moments plus cools sont que meilleurs !!
On termine avec « Who we are » et sa chorale d'enfant étrange !! Passé ce léger détail la suite reste de bel acabit. Une dernière pépite qui là aussi va faire son effet assuré sur scène (avec un refrain pareil c'est certain !!). Alors oui l'album est court (7 titres pour 48 minutes) mais diaboliquement intense !!

Conclusion : Machine Head a réussit à nous pondre un album solide malgré les attentes évidentes. Alors bien sûr il ne surpasse pas son prédécesseur mais il a au moins le mérite de ne pas faire tache à ses côtés ! Donc n'ayez pas peur, ce Machine Head tient toutes ses promesses !!
 
Critique : Guillaume
Note : 8.5/10
Site du groupe :
Vues : 4963 fois