Chronique

EKLIPSE - A NIGHT IN STRINGS / Afm Records 2012

On le sait tous, les groupes à femmes ça marche d’enfer actuellement. A la vue du succès d’Apocalyptica, il ne manquait que sa version boostée par de somptueuses jeunes femmes qui se sont rencontrées par hasard et qui ont la même passion : le violon, l’alto etc. mais aussi le metal. Aussi, pourquoi ne pas fonder un groupe et faire comme Apocalyptica, je vous le demande.
Voici donc ce quatuor de jeunes bombes en tenue moulante et sexy débarquant avec un album au titre à double sens. Le premier sera simple, il est lié à leurs instruments. Le second, plus orienté sur le physique des demoiselles dont vous avez bien compris le jeu de mot. Voyons voir quel (ou quels) aspects est le plus attrayant.

Le premier aspect vient des titres de l’album : aucune compo, il n’y a que des reprises de grands hits histoire de ne pas dérouter l’auditeur et de gérer au maximum le côté commercial de la chose. Certains titres sont bien choisis et aideront très certainement le groupe à s’annoncer dans les médias grâce à des reprises comme Paparazzi de Lady Gaga, In The End de Linkin Park ou encore le morceau choisit pour réaliser le clip vidéo : Cry Me A River de Justin Timberlake. Les autres titres sélectionnés restent de renommée internationale c’est certains mais plus années 80 et 90 avec du Kate Bush, David Bowie ou encore Hurts.
Sans oublier le côté pur et dur avec la reprise du thème de la série de films à succès chez les ados ou geek, à savoir le thème de Twilight – New Moon. Un titre déjà instrumental et orchestral revu de façon … orchestrale.
Certes on reconnaît les morceaux, c’est très bien fait, la production est monstrueuse mais l’ensemble manque d’accroche. Ecouter cet album est lassant, car ça manque de dynamisme. Seuls quelques titres comme Clocks (Coldplay), Paparazzi (Lady Gaga) ou encore In The End (Linkin Park) dynamisent l’ensemble. Le reste n’est qu’un gros moment de repos.

Conclusion : un album pour les fans pur et dur de groupes à femmes. Mais honnêtement rien n’est apporté et cela risque d’en lasser plus d’un. Mais on le sait, s’ils l’ont fait c’est qu’ils (le label etc.) espèrent empocher un max d’argent, surtout en les plaçant en première partie de Nightwish lors de leur tournée Européenne.
 
Critique : Lionel
Note : 6/10
Site du groupe :
Vues : 4865 fois