Chronique

AT VANCE - FACING YOUR ENEMY / AFM Records 2012

Olaf Lenk revient à nouveau pour la présentation de son nouvel opus d'At Vance. Et oui notre homme n'a toujours pas lâché la baraque (et au final pourquoi il le ferait) et nous propose donc ce neuvième opus, toujours accompagné par Rick Altzi qui a fait son trou !

Ça attaque très fort avec un « Heaven is calling » qui retrouve d'entrée le speed caractéristique d'Olaf. Certes d'entrée on comprend que At Vance poursuit toujours sur sa propre lancée mais force est de reconnaître que ce titre envoie des pieds. Rick très en place délivre une performance de tout premier ordre !! « Facing your enemy » se la joue plus cool, avec un mid tempo en forme de single racoleur. Un peu étonnant mais franchement efficace.
On reprend un peu de bons rythmes soutenus avec « Eyes of the stangers ». Rien de bien différent mais on se laisse toujours prendre au jeu par cette musique communicative. Et sans attendre un instant « Fear no evil » débarque dans un mid tempo ultra connu. Et oui ici la surprise est proscrite.
On enfonce dans le déjà vu avec « Live & learn » qui rappelle un peu trop le vieux répertoire de l'ami Olaf ! Dommage.
Place à la ballade avec « Don't dream », qui se veut sensible et poignante. Mission en partie réussie, malgré un Rick qui tente tout pour y arriver. « See me crying » ne change pas la donne en nous livrant un mid tempo (à nouveau) déjà exploité (à nouveau aussi), qui enlise cet opus bien parti.
On se prend un « Savior » folklorique et enchanté qui redonne la pêche même si ça semble ultra connu. Mais bon on prend son pied avec de tels titres !! Place au grand moment de cet opus avec un « Tokyo » très Hard FM 80's, qui rend hommage au peuple nippon qui soutient le groupe avec sa ferveur légendaire. Une pure bombe !!
Une petite instrumentale qui n'apporte pas grand chose arrive avec « March of the Dwarf », puis « Fame & fortune » déboule à fond les ballons. Un morceau convainquant qui passe bien. On termine avec « Things I never needed ». Une ballade acoustique qui change et fait un bien fou ! Une vraie réussite.

Conclusion : At Vance livre un opus comme il sait les pondre depuis longtemps maintenant : sans surprise mais bien fait. Seul reste un Rick Altzi époustouflant qui devient une vraie perle !!
 
Critique : Guillaume
Note : 7.5/10
Site du groupe :
Vues : 5416 fois