Chronique

MY DYNAMITE - MY DYNAMITE / Listenable Records 2012

Voguons légèrement hors des sphères du métal le temps d’une petite chronique… Qui a dit que l’Australie était le pays du hard rock ? Bon ok y’a AC/DC et Airbourne.
Ben là maintenant y’a MY DYNAMITE, qui nous livrent ici leur premier album éponyme.

On commence la tartine avec « Take it or Leave it », riff avec une disto un peu grasse, bien oldies, petit solo bluesie d’intro, on y est. Leur musique émet de bonnes vibrations, ça rappelle nos origines à tous. Le chanteur fera penser à Robert Plant croisé avec Bon Scott, comme quoi ça doit venir de la coupe de cheveux. Petit break à l’harmonica et piano ultra sympa, ça sonne bien. « Inside Out » sera plus mid-tempo et rappellera dans ses sonorité un certain groupe : Lynyrd Skynyrd. Bon musicalement ça casse pas des briques, mais c’est assez mélodieux, les chœurs, limite gospel, passe bien sur le style. « If we’re Livin » sera un peu plus soutenue avec parfois un chant plus agressif, plus puissant, mais toujours dans la veine rock’n roll old school. Les soli sont assez bourrés de feeling, ça se laisse bien écouter.
« Dirty game » sent bon le road trip. On est en plein Alabama, on se demande même si Johnny Van Zant n’est pas là. Les cuivres ajoutent ce côté festif assez prenant, le morceau fait voyager ! Plus conventionnel « Watch Yourself Grow » suivra la même recette. Son crado, soli inspirés. Petite mention bien pour le break panoramisé, joli effet avant un solo qui rappelle ce cher Angus par moment.
On continue notre périple avec « Raise your glasses » assez pêchu et « Singing stormy Weather » plus calme et mid-tempo, qui ne révolutionne pas le genre mais qui est toujours sympathique à entendre. Il en est de même pour « Big Attraction » assez classique.
L’intro de « All that she Brings » mélodieuse et entrainante laissera place à des couplets assez mous sans réel intérêt, et le refrain ne relèvera pas le niveau.
On terminera avec « Folk in you tongue » qui sera à fond country. Rythmique made in santiags, guitare folk, harmonica, un bon vieux blues country comme on l’aime. Très bonne fin pour cet album !

Pour un premier album, on peu dire que c’est assez réussi. On a pas mal de mélodies, il y a une certaine énergie. Ça casse pas des briques, ça révolutionne pas le genre mais bon c’est propre et ça se laisse écouter. Amateurs de gros son passez votre chemin, amateur de rock, à découvrir si vous avez du temps.





 
Critique : SBM
Note : 7/10
Site du groupe : Site officiel du groupe
Vues : 4856 fois