Chronique

MARILYN MANSON - BORN VILLAIN / Cooking vinyl 2012

Il aura fallu attendre 3 ans pour revoir Brian Warner avec du nouveau matériel, qui succède à un 'The high end of low' en demi teinte. Il est vrai que dernièrement notre révérant a été des plus critiqué (ses prestations Live ne l'ont pas aidé non plus !!). Donc on attend beaucoup de cet opus au titre révélateur !!

C'est un peu tendu que j'aborde ce nouvel opus qui débute sur un « Hey cruel world » au début calme puis agrémenté d'un refrain péchu et hurlé ! Ça commence bien tout ça ! Marilyn disait vouloir retrouver ses racines Punk et force est de reconnaitre que c'est réussi. Un peu rassuré j'attends vite la suite. « No reflection » poursuit toujours dans se rock punkisant. On dirait bien que notre homme à retrouvé de l'idée !
Mise en place un peu longue pour « Pistol whipeed ». Un titre étrange basé sur un faux rythme, qui rampe vers vous, comme un serpent sournois. En tout cas l'effet est garanti ! « Overneath the path of misery » débute de façon étrange avant qu'un riff percutant n'arrive. On semble replongé dans les débuts discographiques de notre homme et ça fait plaisir !! C'est malsain et habité à souhait ! Manson à retrouvé son malêtre !
La basse de Twiggy débute « Slo-mo-tion », un mid tempo sympathique bien rock qui m'a fait penser à Iggy Pop. « The gardener » reprend le coté Iggy Pop voir Lou Reed, dans une narration sur fond de basse rythmée. Plutôt étonnant. Heureusement que le refrain sauve les meubles !
Un peu de Baudelaire avec « The flowers of evil » qui reste dans un faux rythme. Un titre étrange à nouveau qui peine à fonctionner. « Children of caïn », rappelle l'ambiance pesante du Holy Wood. Là on retrouve notre grand M.M. Un titre très mélancolique et une vraie réussite de cet album.
« Disangaged » poursuit sur du convenu mais garde de bons éléments. On peut tout de même noter que ces titres sont majoritairement composés de la même façon : couplet calme refrain énervé, et « Lay down your goddamn arms » déroge un peu à la règle avec un son plus lourd et un chant aérien. Un très bon titre aidé par un refrain prenant.
Enfin du vrai rock qui tabasse avec « Murderes are getting prettier every day ». Cela faisait longtemps que notre révérant ne nous avait pas pondu un titre pareil !!
Intro en acoustique pour « Born villain » qui n'est pas une ballade. À nouveau un titre sur un faux rythme qui glace le sang.
On termine avec « Breaking the same old ground » une ballade froide comme la mort qui ne vous laissera pas indifférent.
Petit hidden track avec « You're so vain » qui a la particularité de voir un certain Johnny Depp (oui, oui l'acteur !!) tenir la guitare et la batterie. Pour le reste rien d'exceptionnel !

Conclusion : Marilyn Manson est enfin de retour, avec un album rock mais "sale" qui réussit grandement à séduire. Il ne reste plus qu'a confirmer sur scène et alors on pourra fêter le retour de notre icône !
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 4906 fois