Chronique

IAN GILLIAN & TONY IOMMY - WHO CARES / EAR Music 2012

Voilà un 'album' pas commun réunissant deux des plus grandes légendes du monde du rock, à savoir Ian Gillian (chant Deep Purple) et Tony Iommy (Guitare Black Sabbath), qui fait suite au single venant en aide aux enfants arméniens.
Alors à quoi doit on s'attendre de ce double album ?

On débute avec « Out of my mind », titre composé donc pour le single avec un line up de fou (Jon Lord de Deep Purple, Jason Newsted de Metallica, Nico MacBrain d'Iron Maiden et Lide Lindstrom d'HIM). Ce mid tempo sonne très Black Sabbath et nous replonge 29 ans en arrière quand les deux faisaient équipe sur l'excellent Born Again. Magique. Quand on parle du loup, il n'est jamais très loin et voici que débarque « Zero the hero » du Sabbath noir. Perso j'aurai préféré une version ré-enregistrée qu'une pale version d'origine (moult fois connue) à peine re-mastérisée. Voilà qu'arrive « Trashed » du même groupe (et du même album) mais là dans une nouvelle version (celle de Gillian Inn) avec Ian Paice et Roger Glover : la classe quoi !! Merci !
« Get away » est une surprise, un titre de M.Rakintzis (chanteur Grec) avec Ian Gillian en invité. Un voyage en pleine Grèce folklorique. Dépaysant au possible. Place à du lourd avec « Slip away » et un autre très grand monsieur :The voice of rock, Glenn Hughes !! extrait des sessions de l'album Fused de Tony Iommy, il envoie des pieds comme c'est pas permis ! Une petite tuerie, que je trouve dommage qu'il ne soit pas sur l'album.
Place à des titres de la carrière solo de Ian avec « Don't hold me back » de Toolbox. Puis « She thing's it's a crime » bonus de One eye to Morocoo.
On envoie du bois avec « Easy come, easy go » de Repo Depo (projet mort né). Dommage qu'on en ait pas eu plus. Attention grand moment, puisque le célèbre « Smoke on the water » est entonné, mais pas n'importe lequel ! Celui de 1999 avec le philharmonique de Londres et l'immense et regretté Ronnie James Dio !!

On commence le deuxième cd par « Holy water » une pièce musicale extraordinaire gorgée de feeling et d'influences orientales, mijotée par nos 2 musiciens au sommet de leur art !! Du très, très grand art. On se reprend avec un titre plus connu pour « Anno mundis » de Black Sabbath (Tyr) et Tony Martin.
Deuxième extrait de 'Fused' avec « Let it down easy » et un Glenn Hughes très en voix !! On retrouve les travaux solo de Mr Gillian avec « Hole in my vest » (Nothing but the beast) « Can't believe you wanna leave me » de Little Richard et « Can i get the witness » de Marvin Gaye.
« No laughning in heaven » de Gerth Rockett & the monnshiner's » étrange mais sympa, puis l'exquise « When a bling man cries » de Deep Purple en version acoustique.
On termine avec « Dick Pimple » une jam session du pourpe profond pour ses fans !!

Conclusion : Même si on peut se demander l'intêret d'un tel album, rendons surtout hommage à ses deux très grands messieurs et à leurs carrières respectives.
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 4835 fois