Chronique

FOGALORD - A LEGEND TO BELIEVE IN / Limb Music 2012

Donjons et dragons, princesses et chevaliers, voilà que l’Italie débarque avec un nouvel et énième groupe de metal symphonique. Surprise, ils sont signés chez LMP. Original non ? Autre surprise ? Un invité : Alessandro Lotta (ex-Rhapsody). On continue ? Je suis certain que vous brulez d’impatience de découvrir la photo promo du groupe. Kitch à souhait : côté de mail, épée, on est retour presque vingt ans en arrière. On se croirait presque dans une série B (voire C) à la télé vue la qualité du shoot. Passons, et plongeons nous maintenant dans l’écoute de ce premier album du groupe.

Sans grande surprise (vive les « traditions »), l’album commence avec une intro « Follow the fog ». Autant dire que cette intro est des plus médiocres : bruitages sortis des tiroirs, son batterie pauvre et des chœurs presque risibles. Le premier titre se présente et là c’est la catastrophe : non seulement le manque flagrant d’originalité est là, mais en plus de ça la production est pauvre, pour ne pas dire autre chose.
Pour enfoncer un peu plus le clou, on a le chanteur. Il n’est pas mauvais, il n’est pas excellent, mais sa prononciation des mots est pour ainsi dire : risible et quasi insupportable. Mais ce n’est pas tout, le mix est tout simplement horrible. Ca part dans tous les sens, c’est un gros brouaha, mise à part le clavier qui se démarque de l’ensemble car il est omni présent et trop fort. Logique, c’est le chanteur qui gère le clavier aussi. Niveau structure des morceaux, c’est maladroit, et il manque une certaine logique.
On a des idées sur ce que le groupe veut faire, mais cela reste flou. Et quand le groupe s’attaque à des titres rapides, c’est difficile d’aller jusqu’au bout. En fait, il est quasiment ipossible d'écouter tout l’album, tout simplement. Si vous y arrivez, je vous féliciterez.

Conclusion : cet album est un calvaire, et sera très certainement le seul que le groupe sortira je pense car il sera loin de se faire entendre, si ce n’est de par sa médiocrité.
 
Critique : Lionel
Note : 2.5/10
Site du groupe : Site de Fogalord
Vues : 5658 fois