Chronique

BLACKMORE'S NIGHT - A KNIGHT IN YORK / UDR Music 2012

Quatre ans après un magnifique live “Paris Moon”, et deux albums plus tard (Secret Voyage et Autumn Sky), voilà que le duo ‘mari et femme’ reviennent avec un nouveau DVD mais cette fois-ci un peu particuliers. Ce live sert à immortaliser le retour de la formation sur les terres anglaises, et plus principalement dans la cité médiévale de York !

Le premier point de ce concert vient principalement de sa set liste. Ici, pas question de reprendre les morceaux déjà parus dans le DVD précédent. Maintenant, on se consacre aux deux derniers albums principalement. Bien entendu, on gardera deux ou trois titres standards du groupe mais pas plus.
La présentation du disque est toute simple, un seul bonus (une vidéo promotionnelle pour la ville de York – ça sent le sponsor à plein nez) et bien évidemment le concert.
Comme à son habitude, le groupe délivrera une prestation de haute volée, montrant que les musiciens sont talentueux et que la belle Candice à toujours cette voix angélique et prenante. Par contre, on regrettera tous ces blablas entre chaque titre, coupant le plaisir. Ces femmes, elles ont toujours la tchatche. Autre point, Mr Blackmore qui ne sourit pas une seule fois, et on sent et voit qu’il est trop consacré à gérer le côté technique pendant le show en plus de jouer. Ce qui honnêtement gène un peu.
Mise à part ça, on a droit à un moment de tendresse sur la fabuleuse « World of Stone ». En effet, la fille (agée d’un an) de Candice et Ritchie les rejoint sur scène le temps de la chanson. Second point : sur « Toast of tomorrow », le groupe se délivre à une parodie de Lady Gaga en chantonnant ‘Bad Romance’.
Le point un peu plus gênant, vient de cette lumière bleue choisit qui brule les formes et n’est pas agréable à regarder du tout alors que le violet par exemple fait des effets splendides sur les musiciens et sur Candice particulièrement.
Sinon, autant dire que ces nouveaux titres passent l’épreuve de la scène sans problème et nous ferons passer un bien moment avec un retour au moyen âge, où folklore et divertissement était à l’ordre des soirées.

Ce DVD ravira les fans du groupe et sera apprécié les autres ; Par contre il ne vaut pas le Paris Moon.

Track liste :
Locked within the Crystal ball / Gilded cage / Journeyman / World of Stone / The peasant’s Promise / Toast of tomorrow / Fires at midnight / Barbara Allen / Darkness / Dance of the darkness / Dandelion wine / All the fun of the fayre / First of May (Bee Gees cover)
 
Critique : Lionel
Note : 7/10
Site du groupe : Site de Blackmore's Night
Vues : 5007 fois