Chronique

PAUL GILBERT - VIBRATO / Mascot records 2012

Profitant des vacances de Mr Big, Paul Gilbert revient en solitaire pour nous offrir cette fois ci un album chanté (oui notre ami varie opus instrumentaux et chantés). Donc c'est parti pour une petite leçon de musique !

On entame les hostilités par un étrange « Enemies (in jail) » aux consonances 70'. Plutôt proche des travaux de Steve Lukather par son coté Jazz ce nouveau Gilbert part sur des chemins inattendus ! « Rain and thunder and lightning » poursuit sur les mêmes bases mais en plus rythmé ! On est bien loin du big rock de Mr Big (d'un coté tant mieux). Le duo des deux amoureux Guitare/Clavier fait plaisir. Un instrumental dédié à l'abondance de notes sans oublier une forte dose de classe.
Avec « Vibrato » on lorgne vers la soul funky futuriste (pour les années 70), qui là encore étonne fortement. Pour le reste ça joue grave (très grave même !!) avec un groove d'enfer et un son monstrueux !! On reprend un peu d'instru avec « Put it on the char » toujours aussi joyeusement décalé ! Et notre petit Paul de s'amuser comme un gamin !
Un peu de blues avec la très bien maitrisée « Bivalve blues ». Paul nous démontre qu'il peut faire aussi bien que ses ainés, avec cet hommage à Jimi Hendrix, Eric Calpton, Robin Trower et autre Rory Gallagher !! Après ce superbe passage place à « Blue rondo a la turk » qui fait la part belle à sa pianiste et femme Emi Gilbert.
Deuxième blues plus space avec « Atmosphere on the moon » sympathique mais un peu anecdotique. « The pronghorn » arrive avec un style groovy et un jeu presque tout en rythmique. Je vous rassure quand même il y a du solo et quel solo à nouveau !!
Tiens un morceau live avec la reprise de Yes « Roundabout ». Un bon moment pour mettre tout le monde en évidence !!
On poursuit sur une reprise et toujours live avec cette fois ci le blues « I want to be loved » du très grand Willie Dixon !! On termine par une dernière reprise cette fois ci bien plus rock n roll avec le « Go down » des Australiens d'AC/DC !!

Conclusion : Voilà un album solo bien loin de son groupe pour Mr Gilbert qui continue à nous éblouir par son talent toujours aussi exceptionnel !!
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 976 fois