Chronique

SOLEIL MOON - ON THE WAY TO EVERYTHING / Frontiers Records 2012

Soleil moon est un duo venu tout droit des Etats-Unis (Chicago plus précisément), est à vu le jour en 1999. Un groupe qui se paye donc un peu plus que la décennie et qui sort là son troisième album après treize ans d’absence. Et oui, le groupe a réalisé deux albums lors de sa première année d’existence : « Worlds Apart » et « Have yourself a merry little christmas ». Mais pour en revenir à ce nouveau disque, il y a une petite chose à noter. Ce n’est en fait pas une nouveauté, techniquement parlant. Déjà, le groupe a travaillé dessus depuis 2001, produisant, arrangeant les titres et les améliorants. Ensuite, l’album est sortit l’année dernière sous le label MFO Entertainement Group.
Cette sortie pourrait donc plus être vue comme une mise en avant du produit, mais aussi du groupe, sur le marché du rock mélodique avec sa signature (et donc pour la distribution et non la production) avec le label italien Frontiers Records. Enfin, grâce à ce contrat, le groupe sorts des Etats-Unis et débarque sur tous les marchés.

Maintenant, il faut passer à la musique en elle-même. Car dix ans pour préparer et sortir un album, ce dernier se doit d’être bon ! Sinon, on peut mettre le groupe aux oubliettes, car il est sans espoir. Ecoutons donc cette rondelle faite par le duo Larry King (chant) et John Blasucci (piano, claviers).

L’album débute avec « History repeats it’s page » et immédiatement je tombe sous le charme. Une entrée délicate et mélodique à souhait et on rentre lentement mais surement dans un rock mélodique de haute volée. Après cette entrée plus que satisfaisante, un poursuit avec « Love the way you love » qui là encore vient nous surprendre. Introduction douce, on monte légèrement en intensité mais le petit plus vient des chœurs posés à la fin, embellissant cette ballade envoutante. Changement de style sur le titre éponyme « On the way to everything ». Un piano sonnant un peu comme Maroon 5, et un titre pop rock tout simplement monstrueux, remplit de feeling. On comprend aisément le choix du titre pour représenter l’album. Un peu de guitare folk pour introduire « Blackbird », un titre délicat où Larry King continue de nous faire vibrer. Il ne faudra pas aussi oublier le moment à l’harmonica, donnant une sensation de liberté et de sérénité totale. Un titre que l’on pourrait classer à côté d’un titre comme « Is this the world we created » de Queen.
Quelques notes de piano, et voilà que « Goodnight Irene » débarque avec légèreté, nous transportant dans un univers ou la relaxation est maître. Il est temps de revenir dans un rock mélodique un peu plus typé Lynyrd Skynyrd avec son ambiance blues rock. Ce « Freedom » sera un mid tempo qui en fera vibrer plus d’un, surtout avec les riffs guitare des plus agréables. La batterie se charge de lancer « Burn », dans un air rappelant « Congo » de Genesis, les chœurs en moins, la basse dominante en plus, pour nous offrir un petit instrumental de rock bien burné.

En parlant de morceau burné, voilà maintenant « Down » qui débarque presque ni vu ni connu dans un registre jusque là non évoque : un rock agressif et mélodique fort en intensité avec une nouvelle fois ce Larry King des plus prenant. Au tour maintenant de « Colorado » de venir s’annoncer. Plus posé que le titre précédent, mais encore une fois une power ballade façon années 80 des plus agréable. Au tour d’un des meilleurs titres de l’album : « Move on ». Tout simplement énorme et sur tout les plans. Niveau musical, tout y est et niveau chant je ne vous raconte pas l’effet avec les chœurs façon gospel. Effet garantit ! Quand la chanson choisit comme premier single débarque et bien c’est encore une grosse claque. Ce « Here I am » est LE titre de l’album tout simplement. Autant on avait eu des très bonnes choses avant mais là, c’est moderne, c’est frais, c’est entraînant et entêtant. Je dirais merci.

Conclusion : Un album avec aucun déchet. Tout est bon ; que ça passe par les titres posés, mid tempo ou encore les hits de rock mélodique. Le tout avec un Larry King en très grande forme et vraiment bluffant.
 
Critique : Lionel
Note : 9/10
Site du groupe : Site du Label Frontiers
Vues : 5036 fois