Chronique

BLOODBOUND - IN THE NAME OF METAL / AFM Records 2012

Nos suédois, ne lâchent rien et ce malgré les changements permanents de personnel ! Aujourd'hui nous voilà en possession de leur déjà 5eme opus, à la pochette hideuse, toujours dédié à la gloire du Heavy Métal !(?)

Dès l'entame de « In the name of métal » on a plus de doute possible, Bloodbound fait toujours dans le pur heavy !! Avec son refrain très (trop) Hammerfall, ça va déboiter en live. On accélère le rythme pour la très sympathique « When demons collide ». Musicalement on est très proche d'un Dream Evil. Il est dommage de constater que plus le groupe avance plus il copie ses pairs.
On speed encore un peu plus sur un « Bonebreaker » sans âme. Du heavy métal sans plus qui passe sans laisser de souvenir ! Par contre les refrains à la Hammerfall sont efficaces mais pas très originaux ni personnels !! On ralentit cette fois ci pour le gros mid tempo « Metalheads unite » à l'esprit très Accept (là encore un peu trop !). Petit, autre, problème c'est Patrick Johansson, qui niveau chant ne sort rien d'impressionnant là non plus. Comme la musique c'est sans saveur.
« Son of babylon » se la joue heavy/hard Fm, un Hymne qui se chante tout seul et te fait presque prendre du plaisir. La heavy « Mr madness » passe bien avec son coté faux sombre. On se laisserait presque prendre au jeu !!
On se remet à speedé comme un petit fou pour « Mr evil » tout aussi en manque d'originalité ! Reste un groupe qui se donne à fond dans ses chansons . Il y en a encore avec « Monstermind » qui rappelle les travaux de Udo, voir Lordi. Malgré quelques bon titres passés, là c'est des plus anecdotique.
« King of fallen grace », se la joue happy métal et marche sur les plates bandes d'Helloween. On sait depuis le début que le groupe aime ça, mais au bout de 5 albums on attends un peu de personnalité !! Intro basse batterie pour « Black devil » qui comme le reste ne chamboulera pas votre vie. Du heavy basique en roue libre. On termine enfin avec « Bounded by blood » juste sauvé par un refrain calibré sympathique.

Conclusion : Pour son 5eme opus Bloodbound ne surprendra personne. Dommage que, malgré les bonnes intentions, rien ne soit vraiment mémorable. A oublier
 
Critique : Guillaume
Note : 5/10
Site du groupe :
Vues : 4837 fois