Chronique

STONE SOUR - HOUSE OF GOLD & BONES PART 1 / Roadrunner 2012

Décidément le groupe de Corey Taylor devient année après année un des meilleurs représentant de la scène métal actuelle. Aujourd'hui sort leur 4eme album, basé sur un concept ambitieux divisé en deux parties (une mode ces derniers temps !?), que je vous laisse découvrir. Alors vite allons écouter tout cela !

Ça commence sans faire de chichi avec un rentre dedans « Gone sovereign », qui reprend là où le groupe nous avait laissé. Du pur et dur Stone Sours qui fait son petit effet !! On enchaine vite avec un endiablé « Absolute zero » qui ne va pas faire retomber la pression déjà bien élevée !! Ce mid tempo rythmé te met une sacrée gifle bien aidée aussi par une production en béton armé !!
En deux titres Corey et sa bande viennent de mettre tout le monde d'accord !!
« A rumor of skin » arrive et ne lâche rien de chez rien !! Une fois de plus le groupe à su composer un titre puissant et mélodique sublimé par la voix de Mr Taylor !! Du pur bonheur ! Ambiance toute douce pour « The travellers part 1 ». la première ballade de l'album se voit agrémentée de quelques cordes bien venues et nous plonge dans une douceur mélancolique sublime.
Un moment très court qui nous envoie sur l'extraordinaire « Tired ». Une composition tout en retenue mais qui marque les esprits !! Un pur condensé de métal mélodique.
Ouf ! Quelle intensité !!
« RU486 » va remettre le métal percutant sur le devant de la scène avec un sacré morceau !! Du brut de décoffrage qui fait du bien !! A noter le très bon travail du 'petit' nouveau Rachel Bolan (Ex Skid Row) qui envoie à la basse !! Et comme si on en avait pas assez Stone Sours arrive encore à enfoncer le clou avec « My name is Allen ». Un puissant et groovy mid tempo, qui te rend joyeux. Mais comment font ils !?
Place à la deuxième ballade « Taciturn ». Un duo chant guitare somptueux ! Une émotion des plus présente quasi palpable qui vous prend aux tripes. A noter que chaque intervention supplémentaire est millimétrée et amplifie l'intensité de cette chanson !! après un tel moment dur de redescendre mais « 
Influence of a drowsy god » vient à nous et pas de temps de se poser de questions, que voilà un mid tempo mélodique grandement exécuté. Encore du grand art !
« The travellers part 2 », n'a rien à voir avec la première partie. Elle se rapproche plus de la précédente chanson ce qui plombe un peu le rythme de notre album, mais en aucun cas sa qualité. On finit (déjà) avec un « Lost of the real » et une intro à la basse de Rachel monstrueuse. Un titre proche du dernier Slipknot, qui envoie sévère et clôt de manière virile cet opus délectable.

Conclusion : Stone Sour ne s'arrête plus de nous impressionner. Un nouvel album rondement mené armé de compositions des plus solides et variées qui feront le bonheur de chaque auditeur !! Vivement la suite !!
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 4839 fois