Chronique

A PERFECT DAY - A PERFECT DAY / Frontiers records 2012

Nous voici en compagnie d'un nouveau groupe, qui en fait cache rien de moins que 3 ex membres de Labyrinth. Sortis de leur trou perdu, voyons voir ce que nos protagonistes ont à nous dire.

Une intro étrange nous accueille pour « Another perfect day », qui se transforme en un hard rock puissant à tendance moderne, par contre mis à mal par une production plutôt creuse. Reste une chanson bien ciselée avec un Roberto Tiranti en place. « Now and forever » continue sur un rythme plus lourd. Un mid tempo sympa où la mélodie se mêle au riff puissant. Le groupe semble bien intégrer son nouveau style.
Avec « A long road to ruin » on a à faire à une ballade, toute douce mais au refrain plus métallique. A nouveau un gros riff intronise « Alone and free (Rockblind) », qui enfonce le clou. Le groupe aime à mélanger des riffs stylés In Flames avec une ambiance plus sombre et calme par la suite. Une fois de plus du bon à se mettre entre les oreilles. « Silent cry » se la joue heavy et calme, une sorte de power ballade qui passe bien avec un Roberto fort convainquant.
Début en son clair pour introniser « Under the same sun » qui reste un peu dans le même esprit, ce qui plombe le rythme de notre opus : dommage. On accélère pas le rythme avec « Here we are again ». Une nouvelle ballade qui met du sacré plomb dans l'aile !! C'est vraiment triste de voir où le groupe va après un début si prometteur.
Enfin on reprend du bon remuant avec un rentre dedans et direct « Waiting on the edge », ça fait du bien par là où ça passe. Par contre on reprend trop rapidement nos travers avec « Warm embrace ». Un titre à nouveau mou qui commence à faire bien trop !! Alors même s'il se veut plus progressif il reste trop calme pour accrocher.
On termine avec un exercice étonnant mais réussi. Car « We only say goodbye » est une sorte de hard (poussif) limite ballade mais avec quelques ambiances gospel bien senties.

Conclusion : Nos 3 rescapés s'ouvrent une nouvelle vie loin du speed tonitruant, mais malheureusement pas toujours percutant ! Un bon début pas forcément transformé.
 
Critique : Guillaume
Note : 7/10
Site du groupe :
Vues : 4874 fois