Chronique

MAMMOTH MAMMOTH - VOL III: HELL'S LIKELY / Napalm Records 2012

Des rockers venant tout droit d’Australie, original non ? Là visiblement on a affaire à des gus qui adore un effet sonore : le fuzz… Oui ça vous parle pas ? Normal. A faible dose, cet effet est sympa, mais sur tout un album je crains le pire pour ce « Hell’s Likely » de MAMMOTH MAMMOTH

« Hell’s Likely » démarre en trombe, avec un son bien rock crunch, très stoner, qui pulse bien et avec beaucoup de fuzz... Le chant est assez rock pas mal éraillé et speed aussi pas mal. Le truc qu’on peut reprocher c’est que… Ben… sur un manche de gratte les gars, y’a PLUS d’une note !
Même constat pour « GO », qui sans être foncièrement mauvais, ne casse pas des briques. C’est musicalement bateau, mais pas genre Titanic… plutôt pirogue.
« Bare Bones » et « (Up all Night) Demon’s to Fight » sont très semblables. Après une intro basse avec un son très grunge, très gras, voir crade, on arrive à un riff plus appuyé et un chant certes énergétique mais tellement peu accrocheur…
On erre ainsi de suite dans des pistes plus insipides les unes que les autres, sans réelles consistances…
Tantôt hard rock, tantôt heavy, l’un comme l’autre sont fades… Comme en atteste « Bury Me », et vous inquiétez pas c’est ce qui va arriver…
Je passerai sur les quelques bonus qui apportent autant de fraicheur qu’une allumette en plein été !

Vous y trouverai donc de l’énergie, ça on peut pas l’enlever, par contre si vous chercher du talent, un nouveau son, des bons riffs, de l’originalité ben… regardez la pochette ! Ça peut divertir. Sinon oubliez vite !
 
Critique : SBM
Note : 3.5/10
Site du groupe : Site Officiel du groupe
Vues : 4909 fois