Chronique

STRYPER - SECOND COMING / Frontiers Records 2013

Le groupe de rock chrétien arrive avec ce « Second coming » que l’on pourrait peut être voir comme messie. Pourquoi ? Tout simplement car ce n’est pas un nouvel album à proprement parlé.
Cette rondelle est tout simplement un best of du groupe mais un peu particulier dans le sens où il s’agit de quatorze des plus grands hits de cette formation qui a marqué les esprits dans les années 80 mais aussi et surtout parce que TOUS ces morceaux ont été réenregistrés et mis au goût du jour, donnant une nouvelle fraîcheur à ces bombes, mais aussi permettant aux fans les plus récents de (re)découvrir le groupe avec un son moderne et puissant.

On y retrouvera des morceaux du premier EP « The Yellow and Black attack », d’autres du premier album « Soldiers under command » et enfin d’autres de « To Hell with the Devil ».
Un tel album est un gros pari, car les puristes pourraient se révolter si les reprises dénaturent les originaux. Ici, tout est respecté. Seul le son évolue et donne plus de puissance et d’accroche à ces morceaux déjà devenus des classiques.
Le point positif vient surtout de « Michael Sweet » qui n’a rien perdu de sa voix et qui prouve qu’il est encore bel et bien présent et prêt à tout exploser. Sans parler bien entendu de son jeu à la guitare. Les trois autres compères sont aussi bel et bien au rendez vous et nous offrent un revival des morceaux des plus appréciable.

Tracklisting du best of : Loud N’ Clear; Loving You; Soldiers Under Command; Makes Me Wanna
Sing; First Love; The Rock That Makes Me Roll; Reach Out; Surrender; To Hell With The
Devil; Calling On You; Free; The Way; Sing Along Song; More Than A Man;

Mais ce n’est pas finit. Le groupe nous offre aussi deux nouveaux titres. « Bleeding from the inside out » est un titre de heavy au riff posé mais agressif, où Michael excelle encore niveau chant. « Blackened » augmente en intensité et revient dans un registre plus traditionnel pour Stryper : du rock mélodique puritain et martelant, avec des chœurs monstrueux sur le refrain.

Conclusion : une superbe compilation permettant de donner un élan de fraîcheur au groupe et à ses morceaux remis au goût du jour. On regrettera l’absence du monstre « In God we trust » quand même. Un album qui ravira tout le monde.
 
Critique : Lionel
Note : 8/10
Site du groupe : Site de Stryper
Vues : 5004 fois