Chronique

DE LA CRUZ - STREET LEVEL / Frontiers Records 2013

Comme quoi, en Océanie il y a des surprises. Pour expliquer cette première phrase introductive, c’est tout simple : le groupe DE LA CRUZ est né de la rencontre d’un Aussie et d’un Kiwi (respectivement Australien et Néo-Zélandais) à savoir Casey Jones (guitare) et Roxxi Catalano (chant). Tout ce ci se passe en 2007, et le temps défilant, les musiciens se font recruter : Rory Joy à la guitare, Grant Daniell à la basse et enfin Lacey Lane à la batterie. Le groupe formé, le premier album se fait, et la suite on y est : signature avec le label Frontiers Records pour la sortie de leur premier album « Street Level ».

Iniquement à la vue de la pochette, on peut comprendre rapidement quel type de musique va nous proposer le quintet : Glam Rock ?
La réponse est aisée : bien vu ! Des le premier titre, qui a donné son nom à l’album, on entre dans un univers de glam rock années 80, très influencé Motley Crüe.
Nous avons droit à des guitares vives et tranchantes, un son clair et vacillant, le tout bombé par un Roxxy et sa voix haute et catchy. Bien entendu, si ça s’arrêtait là, cela serait une pale copie des Crüe. Mais non, le groupe nous donne quand même du matériel qui pourra nous donner envie d’écouter leur premier effort.
Une production puissante et claire, des compos axées sur les guitares avec des soli aux riffs retentissants, le tout dynamité par Roxxi qui honnêtement fait une grosse partie du travail.
On n’oubliera pas les chœurs qui viennent booster la puissance vocale du kiwi.
L’autre point intéressant, vient du fait que le groupe rajoute aussi des touches de rock plus modernes de par les sonorités, ou la façon de composer les morceaux, même si la grande ligne reste très encrée années 80.
Entre chansons rock, d’autres faites pour accrocher la gente féminine, et les ballades ; le panel musical de cet album reste varié et s’écoute facilement.

Tracklisting : Street Level; Girls Go Wild; Turn It Up; Legions Of Love; Gimme Love; Cherry
Bomb; Dreaming; Invincible; Worlds Collide; S.E.X.; Set The Night; Shine.

Conclusion: un album bien agréable qui même s’il ne révolutionne rien fera bien plaisir aux fans du genre. Un coup de cœur pour « Dreaming » et « S.E.X ».
 
Critique : Lionel
Note : 7.5/10
Site du groupe : Site de DE LA CRUZ
Vues : 5117 fois