Chronique

UDO - STEELHAMMER / AFM Records 2013

l'infatigable Udo revient sur le devant de la scène, nous proposer son 14ème album, avec une régularité jamais prise en défaut !!

On débute par la title track qui reprend là où le groupe nous avait laissé la dernière fois. Un pur titre de heavy métal germanique mais cette fois ci bien moins passé à la moulinette électro. « Steelhammer » commence bien cet opus. « A cry for a nation » débarque de manière plus lourde pour une suite toujours aussi bonne. Certes rien de révolutionnaire mais qu'il est toujours bon d'écouter ce vétéran en aussi bonne forme !!
On se lance sur un « Metal machine » basique, qui rappelle presque Primal Fear ! Une fois encore l'efficacité est au rendez vous ! Petite surprise avec la rythmée « Basta ya » en duo avec Victor Garcia de Warcry. Un heavy speed chanté en espagnol qui surprend mais de belle manière.
Changement de registre avec une ballade à la Beatles pour « Heavy rain ». il est fort étonnant d'entendre Udo sur une ballade au piano, mais force est de reconnaître que ça fonctionne pas trop mal.
On retrouve notre bon vieux heavy avec un « Devil's bite » et ses vieilles sonorités électros. Perso j'adore ce coté kitch qui me rappelle le Turbo de Judas Priest. Et « Death ride » ne va pas faire retomber la pression avec à nouveau un super titre de heavy métal pur souche. A croire que le changement de personnes à fait un bien fou à notre nain hurleur, car quel claque !
On accélère le rythme avec un « King of mean » qui fait le boulot et devrait se retrouver sur les futures set list du groupe. Le riff plombé de « Timekeeper » débarque et une fois de plus fait son effet. Décidément ça faisait super longtemps qu'Udo nous avait pas proposé autant de bons titres !
On calme les ardeurs sur un mélodique et superbe « Never cross my way ». un moment plus doux qui fait un bien fou et rafraichit cet opus. Mais on retrouve de suite les bonnes vieilles habitudes avec un « Take my medecine » traditionnel au possible, mais tout aussi efficace !! « Stay true » ne fait pas dans la dentelle et te fracasse le crane à coup de riffs incendiaires et de batterie speedée !
Nouveau mid tempo mélodique avec « When love becomes a lie », qui fonctionne toujours aussi bien. On termine avec « Book of faith » une bizarrerie qui commence comme du vieux Alice Cooper. Une fin surprenante et un peu bancale aussi !

Conclusion : Udo est de retour et dans une forme resplendissante !! Cela faisait très (trop) longtemps que le groupe ne nous avait pas mis à pareille fête. Des compos solides et efficaces qui redorent le heavy métal !! Et oui après Accept son ex chanteur démontre qu'il sait encore y faire !!
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 4839 fois