Chronique

ANNIHILATOR - FEAST / UDR 2013

3 ans après la sortie de son album éponyme, plutôt moyen, Jeff Waters revient sans jamais rien lâcher avec son 14eme album !! Alors est ce que notre Canadien en a encore sous le pied !?

Un riff speed et direct (qui rappelle énormément Metallica !!) débarque pour « Deadlock » qui déchire tout sur son passage !! Avec un tel morceau Annihilator frappe fort !! Début bien plus calme mais aussi inquiétant pour « No way out », puis le riff made in Waters arrive et redonne du pur et dur, peut être un peu trop prévisible mais bien fichu quand même !! Par contre le break au milieu lui est bien trouvé !
Pour l'instant le groupe semble parti sur de très bonnes bases et « Smear campaign » tente de continuer ainsi. Un titre sympathique au changement de rythme intéressant. Voilà qu'arrive une chanson plus étrange avec « No surrender », plutôt décousue elle peine à faire ses preuves malgré de multiples tentatives.
« Warpped » reprend du thrash simple mais efficace avec en invité un certain Danko Jones déjà vu sur l'album Metal. Place à la première ballade avec « Perfect angel eyes », toute douce et qui dénote des folies passées. Un joli moment qui fait du bien.
Le thrash reprend ses droits avec un « Demon code » rentre dedans et puissant. A nouveau du pur Annihilator comme les fans aiment !! Une très bonne réussite. Deuxième ballade avec « Fight the world » toute aussi calme que la première, mais le groupe aime nous faire des surprises, car la suite est du pur Thrash speedant à mort qui t'arrache les cervicales !!! Assurément le titre de cet opus !!
On termine avec une speudo ballade « One falls, two rise » qui évolue au gré des minutes pour être au final une belle surprise. En deux titres Jeff et sa bande ont fait fort !!

Conclusion : Pour son 14ème opus Annihilator s'en sort bien. Après deux moins bien le groupe reprend du poil de la bête. Une bonne nouvelle !!
 
Critique : Guillaume
Note : 7/10
Site du groupe :
Vues : 4639 fois