Chronique

ARC ANGEL - HARLEQUIN OF LIGHTS / Frontiers records 2013

Nous voici en cette fin d'été (ou presque) avec le retour d'un vieux groupe des 80'. Et oui cela faisait longtemps que les Italiens ne nous avaient pas déterré un fossile. Alors à quoi doit on s'attendre de ce retour !?

Une superbe intro arrive pour « Harlequin of lights » qui me fait penser à Ten ! Pour l'instant ça part formidablement bien, avec ce hard rock symphonique de haut vol !! « As far as the eye can see » lorgne presque vers un Toto période Joseph William. Un bien bon titre qui balance !!
A nouveau on reste dans l'univers du groupe de Steve Lukather avec « War (Battlewounds of lights) » très mélodique. Du pur bonheur à se mettre entre les oreilles. Toujours baigné dans de la mélodie ultime « Voice of illuminati » se veut tout de même plus rock et poursuit pour l'instant cette bonne surprise !
Première ballade avec « Through the nigth » qui comme le reste est très bien fait (peut être même un peu trop). On sent le groupe très minutieux et amoureux d'arrangements délicieux. Avec « Amnesia » on continue sur des douceurs bien senties avec quelques tentatives exotiques bien vues. A nouveau très Toto tout ça ! Une bonne manière de continuer sans heurt.
On reprend un peu de rock plus rythmé avec « Fortune teller 2 », qui est le bienvenue. On remarque que malgré le coté varié du groupe la patte identifiable est toujours présente et que Jeff Cannata nous offre son univers des plus éclairé.
Heureusement cette mise en rythme continue avec un « California daze » endiablé qui te fait taper du pied sans arrêt.
Deuxième ballade avec la triste « Tonight... forever ». oui mais voilà le groupe nous surprend et se réveille en suite pour un moment sympathique mais sans plus. Puis l'acoustique « Get to you » débarque pour relever l'ensemble. C'est fou comme le groupe ressemble à Toto quand même !!
« Diamonds and gold » retrouve l'esprit Ten (si c'est pas l'un c'est l'autre) dans un super titre à l'ancienne. Une belle réussite. On termine avec « Legend of the mary celeste » qui est un peu pauvre et clôt mollement cet opus surprenant.

Conclusion : Pour un retour c'est un retour plutôt positif que voilà. Un groupe qui surprend et distille une musique très agréable et bourrée de belles mélodies.
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 4665 fois