Chronique

MINISTRY - ENJOY THE QUIET : LIVE AT WACKEN 2012 / UDR Music 2013

A peine Ministry a déposé sa dernière galette "From beer to Eternity" qu'Al Jourgensen et ses potes s'empressent de se faire pardonner avec une nouvelle publication. Alors que certains ont découvert un vieux groupe ringard entrain de rendre l'âme sur l'album le plus moisis de toute la "vraie" carrière du combo américain, d'autres sauront que ce CD, CD-DVD, n'est pas là pour enfiler des perles, mais bien pour envoyer du gros métal industriel dans "taggle".

Pour ce Wacken, cuvée 2012, la line up était énorme, alors forcément les gars de Ministry ont du envoyer ce qu'ils avaient de plus lourd en stock afin de montrer l'exemple. Pour faire simple, sous couvert de la tournée de "Relapse", l'album qui a enfin sorti le groupe de sa période "j'emmerde W.Bush" vont défiler les plus gros hit de la trilogie The House of the Molé, Rio grande blood et The last sucker sans oublier les deux titres devenus des hymnes Just one fix et Thieves.

Questions qualité sonores, le live est particulièrement fidèle à l'ambiance dessinée dans les titres de chaque album, tout en laissant Sin Quirin à la guitare partir dans quelques soli fantaisiste. Mais lorsqu'on ouvre les yeux sur le live dans le DVD, on voit à quel point les mecs à la prod ont du meubler en mixant les images de scène avec celles qui sont mises sur grand écran.

En effet, à ma grande surprise, le show est extrêmement plat, un peu comme beaucoup de stars qui jouent sur les grands festivals où il n'est de toute pas rentable d'envoyer pour 30k€ d'effet spéciaux quand il n'y a que 10k€ de cachet. Al Jourgensen reste particulièrement figé sur son milieu de scène et enchaîne les titres sans grande synergie avec le public. Pas de pogo, pas de chevelus qui sautent dans tous les sens... le public est simplement envouté par la musique, amorphe, en particulier sur l'enchaînement "Waiting"+"Relapse".

Grosso modo, d'un point de vue musical, il est aussi important pour un fan de métal industriel de posséder ce live que pour un fan de Heavy Metal de posséder le "Live after death" d'Iron Maiden car il s'agit bien d'un concentré de hit. Pour se consoler d'un show aussi médiocre, sachez que les plus fans d'entre-vous pourrons avoir la version avec le bonus-disc comprenant le show du Wacken 2006. Celui-ci fût enregistré juste à la sortie de Rio grande blood ets'avère assez varié, et bigrement brutal avec le somptueux "The great Satan".

Tracklisting/Set list :
1) Ghouldiggers
2) No "W"
3) Rio grande blood
4) LiesLiesLies
5) 99% (99 percerters)
6) Life is Good
7) Waiting
8) Relapse
9) New World Order (N.W.O.)
10) Just one fix
11) Thieves


 
Critique : Weska
Note : 7/10
Site du groupe : Site du groupe
Vues : 4860 fois